GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 24 Octobre
Jeudi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Najat Vallaud-Belkacem ne sera pas candidate à la tête du Parti socialiste

    media Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre de l'Education nationale, à Les Mureaux, en banlieue parisienne, le 7 mai 2015. REUTERS/Philippe Wojazer

    « Je n'ai jamais voulu d'une vie réduite à la politique. » Najat Vallaud-Belkacem ne sera pas candidate pour prendre la tête du Parti socialiste. L'ancienne ministre de François Hollande était pressée par certains camarades du parti, mais dans une interview à L'Obs, Najat Vallaud-Belkacem décline l'invitation.

    Elle était celle qui faisait l'unanimité chez plusieurs quadras du Parti socialiste. A les écouter, Najat Vallaud-Belkacem était celle qui pouvait incarner le renouveau du PS moribond. L'ancienne ministre discutait avec eux et avait semblé faire un pas vers une candidature le 18 décembre quand elle déclarait « vouloir faire vivre la social-démocratie ».

    Finalement, elle ne cédera pas à l' « amicale pression de ses amis », comme elle l'explique dans L'Obs. Elle préfère se consacrer au débat d'idées et va diriger une collection d'essais pour une maison d'édition.

    Cette annonce en tout cas rebat les cartes dans la course à la direction du PS. En embuscade, derrière Najat Vallaud-Belkacem, il y a notamment le patron des députés socialistes Olivier Faure. Il était prêt à s'effacer derrière elle. Que va-t-il faire maintenant ?

    Quid aussi de Stéphane Le Foll, le porte-parole du gouvernement sous François Hollande a posé plusieurs jalons. Et puis il y a aussi le seul qui s'est déclaré officiellement : le député Luc Carvounas.

    Tout va s'accélérer avec le dépôt à la fin du mois des motions en vue du Congrès des 7 et 8 avril prochain.

    (Re) lire : France: la vente du siège du PS ne fait pas l'unanimité chez les militants

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.