GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Samedi 18 Août
Aujourd'hui
Lundi 20 Août
Mardi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: nouveau programme d'accueil pour les réfugiés du champ culturel

    media Distribution de nourriture à des migrants à Calais. En France, le dispositif Pause est étendu aux professions du champ culturel. Reuters/Pascal Rossignol

    C'est une information RFI : il y a du changement pour les artistes réfugiés en France. Alors qu'en matière de droit d'asile, la tendance est plutôt au durcissement, les exilés qui travaillaient dans le domaine culturel peuvent désormais avoir accès à un nouveau programme d'intégration qui était destiné, à l'origine, aux scientifiques.

    A l'origine, le dispositif s'appelle Pause, pour « Programme d'aide à l'accueil en urgence des scientifiques en exil ». Lancé par Thierry Mandon, l'ancien secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur et la recherche de François Hollande, au plus fort de la crise des réfugiés, il a permis d'accueillir dans les universités françaises une centaine d'enseignants chercheurs dont la vie était menacée.

    C'est ce dispositif qui est étendu aux professions du champ culturel. Le ministère de la Culture a signé une convention avec le ministère de la Recherche et avec le Collège de France, qui gère le programme. L'initiative revient à Luc Gruson. Au ministère de la Culture, il est chargé de mission sur l'art et la culture au service des migrants : « Le ministère de la Culture, en fait, a la tutelle d’une centaine d’écoles d’enseignement supérieur (écoles de danse, de théâtre, de musique, d’architecture etc.). Donc, à partir de maintenant, ces écoles pourront accueillir en résidence des enseignants chercheurs, réfugiés en France dans les disciplines artistiques qui relèvent du ministère de la Culture. Donc cela est une très bonne nouvelle parce que ça permet à des gens qui sont des ethnologues, des musicologues, des archéologues de pouvoir venir en France. »

    Concrètement, le Collège de France diffusera régulièrement des appels à candidatures pour des postes dans les écoles d'art, gérées par le ministère de la Culture. Les critères pour poser sa candidature : avoir un profil académique, c'est-à-dire justifier d'un diplôme, et être menacé dans son pays d'origine.

    ► Écoutez aussi le Grand reportage de RFI du mercredi 10 janvier, dédié au thème Artistes réfugiés : paroles d’exil.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.