GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Aéroport Notre-Dame-des-Landes: chronologie d'un projet controversé

    media Manifestation des opposants à la construction de l'aéroport Notre-Dame-des-Landes devant le tribunal administratif de Nantes, le 18 juin 2015. AFP PHOTO / GEORGES GOBET

    Alors que le gouvernement se prononcera bientôt sur le projet de construction d'un aéroport à Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, retour en quelques dates sur la chronologie d’un aménagement qui divise la région Grand-Ouest depuis plus de 40 ans.

    1965 : Suite à une étude de la délégation à l’aménagement du territoire (Datar), la préfecture de Loire-Atlantique lance la recherche d'un nouveau site aéronautique pour les régions Bretagne et Pays de la Loire.

    1967 : La zone de Notre-Dame-des-Landes, au nord-ouest de Nantes, est retenue comme site préférentiel car facilement accessible et extensible.

    1970 : Le projet est approuvé par le Comité interministériel d'aménagement du territoire sous le gouvernement de Jacques Chaban-Delmas.

    1973 : Création de l’Association de Défense des Exploitants Concernés par l’Aéroport (Adeca), première association d’opposants au projet.

    1974 : Une zone d'aménagement différée (ZAD) de 1 225 hectares est créée par arrêté préfectoral, entraînant pendant 20 ans la préemption progressive des terres par le Conseil général. Le terme est repris et transformé par les opposants qui parlent pour la première fois de « Zone à défendre ».

    Reprise du projet

    26 octobre 2000 : Après des années de tergiversation, le Premier ministre Lionel Jospin confirme que l’aéroport sera construit après décision d’un comité interministériel.

    18 Juillet 2003 : Fin du débat public qui n’apporte aucun consensus.

    10 février 2008 : La déclaration d'utilité publique (DUP) est publiée après avis favorable de la commission d’enquête.

    Août 2009 : Début de l’occupation de la ZAD par des militants anticapitalistes, après la tenue d’un premier Camp action climat.

    30 décembre 2010 : Le groupe Vinci obtient la conception, le financement et l’exploitation de l’aéroport durant 55 ans.

    Tensions et manifestations

    16 octobre 2012 : Début d’une première opération d'expulsion baptisée César qui va donner lieu à de nombreux affrontements entre forces de l’ordre et ceux que l’on appelle désormais les zadistes. Plus d'un millier de policiers et de gendarmes interviennent durant plusieurs semaines. Plusieurs fermes occupées sont détruites. Les expulsions sont nénamoins suspendues le 24 novembre 2012.

    9 avril 2013 : Une commission du dialogue mise en place fin 2012 conclut à l’utilité du projet mais recommande une amélioration des mesures de compensations environnementales. Le 18 octobre 2013, le Conseil d’État rejette un recours déposé par les opposants contre cette déclaration d’utilité publique.

    22 février 2014 : Une manifestation anti-aéroport rassemble entre 20 000 et 40 000 personnes dans les rues de Nantes et s’achève dans la violence.

    5 janvier 2015 : Le président François Hollande annonce la poursuite du projet et que les travaux seront lancés « quand les recours seront épuisés ».

    9 février 2015 : Le Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité (CSPNB) émet un avis défavorable au projet qui « détruirait des zones humides précieuses en voie de disparition sur l’ensemble de l’Europe de l’Ouest ».

    17 juin 2015 : La cour de cassation rejette les pourvois contre les ordonnances d’expropriation de janvier 2012 et le 17 juillet le tribunal administratif de Nantes rejette les recours contre les arrêtés préfectoraux autorisant les travaux. Les opposants à l’aéroport font appel.

    30 octobre 2015 : la préfecture annonce la reprise des travaux pour 2016. Dans la foulée, Aéroports du Grand-Ouest (AGO), concessionnaire du futur aéroport et filiale de Vinci, lance des procédures d’expulsion à l’encontre de onze familles et de quatre exploitants agricoles, décision approuvée le 25 janvier 2016 par le juge de l’expropriation.

    Référendum et volte-face

    11 février 2016 : François Hollande annonce l'organisation d'un référendum local ouvert à tous les habitants de Loire-Atlantique, mais pas aux départements limitrophes, ce qui mécontente toutes les parties.

    26 juin 2016 : Le « oui » à l’aéroport l’emporte avec 55,17% des voix contre 44,83% de « non » pour un taux de participation de 51,08%. Le gouvernement promet de lancer les travaux à l’automne et les zadistes sont priés de quitter la zone d'occupation.

    14 novembre 2016 : La cour administrative d’appel de Nantes valide les arrêtés autorisant les travaux. Le coût du projet est estimé à 561 millions d’euros par le Syndicat mixte aéroportuaire du Grand-Ouest.

    1er juin 2017 : Trois semaines après la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle, le gouvernement d’Edouard Philippe nomme trois médiateurs (l’ancien pilote de ligne Gérard Feldzer, l’ancien ingénieur de l’Office national des forêts Michel Badré et la préfète Anne Boquet) responsables de trouver une solution au dossier. Ceux-ci rendent leur rapport le 13 décembre 2017.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.