GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 19 Mai
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 24 Mai
Samedi 25 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Alain Juppé prend ses distances avec LR, un coup dur pour Laurent Wauquiez

    media Alain Juppé a annoncé qu'il ne paierait pas en 2018 sa cotisation au parti, ancré toujours plus à droite depuis que Laurent Wauquiez le préside. REUTERS/Charles Platiau

    C’est un nouveau coup dur pour Laurent Wauquiez. Après le départ de Xavier Bertrand, le retrait de Dominique Bussereau ce week-end, c'est au tour d'Alain Juppé de prendre ses distances avec LR. Le maire de Bordeaux annonce qu'il ne paiera pas sa cotisation 2018. Une manière de marquer une nouvelle fois sa désapprobation face à la ligne droitière du nouveau président du parti. Dans l'équipe de Laurent Wauquiez, on minimise.

    « Non-événement. » « Le scoop c'est plutôt qu'il ne part pas. ». Dans l'entourage de Laurent Wauquiez on fait mine de ne pas être surpris

    Gilles Platret, le porte-parole du parti, croît même à un changement d'avis du maire de Bordeaux : « Nous nous sommes très désireux qu’Alain Juppé demeure au sein de la famille politique qu’il a lui-même créée », dit-il.

    Et Gilles Platret lui propose même de dissiper ses craintes sur le programme européen du parti. « Vraiment la meilleure façon de peser sur la ligne des Républicains pour les européennes, c’est de participer au débat que nous allons organiser », estime-t-il.

    Si dans le parti on tente de sauver les apparences, le coup est rude pour Laurent Wauquiez. La décision d'Alain Juppé rappelle qu'une partie de la droite ne se contente pas du rassemblement affiché par le président du parti.

    Fabienne Keller a quitté LR pour rejoindre Agir. « C’est vrai que nous sommes tous très inquiets de la ligne adoptée par Les Républicains sur les questions européennes. Nous ne reconnaissons pas l’humanisme que nous partageons. C’est un parti qui est beaucoup plus à droite, très recroquevillé sur ses idées qui parfois adopte même certaines phrases et certains termes du Front national lui-même », souligne-t-elle.

    Le Front national qui espère bien profiter de cette division de la droite évoque un « coup de grâce » pour le parti de Laurent Wauquiez, parti qu'Alain Juppé n'a toutefois pas quitté, en tout cas pas encore.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.