GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Mardi 15 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Crash du vol Rio-Paris: les familles des victimes s'impatientent

    media Des débris du vol AF447 reliant Rio à Paris retrouvés dans l'Atlantique en 2009. © REUTERS

    Plus de huit ans après le crash du vol Rio-Paris d’Air France, qui a fait 228 morts en juin 2009 au large du Brésil, les familles des victimes s’impatientent. Leur association Entraide et solidarité AF447 a tenu ce mercredi 17 janvier une conférence de presse pour demander une nouvelle fois pour que toute la lumière soit faite sur les circonstances de la catastrophe.

    Cela fait très longtemps que les familles des victimes attendent un procès qui pourrait enfin établir les responsabilités d’Airbus et d’Air France, tous les deux mis en examen en 2011 pour homicide involontaire. « On se sent abandonnés parce que nous avons l’impression que les mis en examen veulent tout faire pour qu’il n’y ait pas de procès et parce que nous, les familles de victimes, nous avons absolument besoin qu’ils nous expliquent pourquoi cet avion n’est pas arrivé », explique Danièle Lamy qui a perdu son fils dans la catastrophe.

    Selon une première expertise judiciaire, ce sont surtout des problèmes techniques qui ont provoqué l’accident. Une contre-expertise a récemment aussi mis en cause les pilotes d’Air France qui auraient eu des réactions inappropriées face à ces dysfonctionnements. Danièle Lamy est sceptique sur ce dernier point. « Déjà, nous les considérons comme des victimes (les pilotes, ndlr), en plus ils ne sont pas là pour se défendre. C’était un équipage expérimenté, ils n’étaient pas suicidaires non plus. S’ils avaient compris dans quelle situation ils se trouvaient, ils auraient tout fait pour rattraper l’avion », estime-t-elle.

    La version définitive du rapport des experts sur le crash du vol Rio-Paris est attendue avant l’été. Le procès d’Airbus et d’Air France pourrait se tenir au plus tôt fin 2019.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.