GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Avril
Lundi 15 Avril
Mardi 16 Avril
Mercredi 17 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Prisons françaises: un «projet d’accord» pour sortir de l’impasse

    media La ministre française de la Justice, Nicole Belloubet, le mardi 16 janvier 2018 à Vendin-le-Vieil. FRANCOIS LO PRESTI / AFP

    Une semaine après l’agression de Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), qui a lancé un mouvement de blocage des prisons françaises, un « projet d’accord » a été soumis aux deux syndicats de surveillants de prison ayant participé aux négociations entamées mardi, l’Ufap-Unsa et la CGT-Pénitentiaire, et à la ministre de la Justice.

    Ce « projet d'accord » prévoit notamment la création de 1 100 emplois de surveillants sur quatre ans dont une première tranche de 100 emplois dès 2018.

    Pour les gardiens de prison, la création de postes est une des principales revendications quand on sait que dans certains établissements pénitenciers, un agent doit surveiller 100 détenus.

    Le texte prévoit aussi des mesures pour améliorer la sécurité des gardiens, avec notamment un régime de détention défini pour les détenus terroristes. En clair, il s'agit de consacrer tout un étage ou la partie d'une coursive pour les détenus radicalisés. Le but est de permettre « une étanchéité totale de la gestion des prisonniers les plus dangereux ».

    FO appelle à durcir le mouvement

    Il s'agit pour l’heure d'un « projet d'accord », les deux syndicats l'Ufap - Unsa et la CGT-pénitentiaire qui ont participé aux négociations doivent soumettre le texte à leurs adhérents avant de décider la marche à suivre.

    Par ailleurs, le syndicat FO-pénitentiaire a fait savoir qu'il n'était satisfait de ces mesures et appelle donc à durcir le mouvement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.