GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Plusieurs milliers de personnes opposées à l'IVG et à la PMA défilent à Paris

    media Selon la préfecture de police de Paris, ils étaient 8.500 participants, 40.000 selon les organisateurs à défiler contre l'avortement et la PMA. Eric FEFERBERG / AFP

    Alors que les Etats généraux de la bioéthique se sont ouverts jeudi, près d'un millier de participants  à la « Marche pour la vie » ont réaffirmé leur opposition à l'intervention volontaire de grossesse (IVG), à la procréation médicalement assistée (PMA) et à toute forme d'euthanasie. La douzième « Marche pour la vie » est partie de la porte Dauphine en direction du Trocadéro,  ce samedi après-midi. Reportage.

    Une petite pluie fine, incessante et glacée s'abat sur le slogan des affiches portées à bout de bras par les manifestants. « C'est mon corps pas ton choix », « Protéger le faible, ça c'est fort », « J'aime la vie », sont les formules qui reviennent le plus souvent.

    Cheveux roux coupé court, séparés par une raie sur le côté, Benoît est catholique et contre l'IVG : « Premièrement on ne tue pas les enfants dans le ventre de leur maman et deuxièmement essayons d’avoir une famille petite et de manière stable de façon à avoir des humains qui vont bien se développer et être heureux avec un père et une mère 

    Chapeau en feutre, imperméable au col relevé, Grégoire est venu en famille. Il s'inquiète de la généralisation de la procréation médicalement assistée aux couples de femmes ou femmes célibataires.

    « Evidemment, pour nous il n’est pas possible qu’un enfant n’ait pas de père et de mère, c’est pour nous inenvisageable et pour avoir vu qu’une grande part du bonheur de ces personnes c’est d’avoir pu bénéficier de la complémentarité d’un papa et d’une maman. Donc on n’imagine pas que la PMA puisse se mettre en route pour un couple de deux femmes », dit-il.

    Par ailleurs les manifestants ont réaffirmé leur opposition à toute forme d'euthanasie.

    (Re) lire : Les Français majoritairement favorables à la PMA, la GPA et à l’euthanasie

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.