GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Aujourd'hui
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Baisse des actes racistes, antisémites et antimusulmans en France en 2017

    media Le bilan global du ministère de l'Intérieur fait état de 950—actes racistes, antisémites et antimusulmans en 2017 (photo d'illustration). REUTERS/Charles Platiau

    Les actes racistes, antisémites et antimusulmans ont baissé en 2017 en France, même si les actions violentes sont en augmentation notamment à l'égard des juifs, a indiqué mercredi le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

    Par ailleurs, pour la première fois depuis 2008, les atteintes aux sépultures et aux lieux de culte chrétiens et musulmans sont en baisse. Seuls les sites juifs - dont 28 ont été visés contre 23 en 2016 - enregistrent une hausse.

    Le bilan global du ministère de l'Intérieur fait état de 950 actes racistes, antisémites et antimusulmans en 2017 contre 1 128 en 2016, soit un repli de 16 %.

    Dans le détail, les actes antimusulmans connaissent la plus forte baisse (-34,5 %, avec 121 faits) devant les actes racistes (-14.8 %, avec 518 faits) et les actes antisémites (-7.2 % avec 311 faits).

    « Cette baisse globale ne doit cependant pas masquer l'augmentation des faits [...] d'actions violentes », celles qui obligent policiers et gendarmes à intervenir, souligne le ministère de l'Intérieur. Il s'inquiète notamment de la hausse « préoccupante » des actions violentes à caractère antisémite, passées de 77 en 2016 à 97 en 2017.

    S'agissant des atteintes aux édifices religieux et aux sépultures, les sites chrétiens ont été moins visés en 2017 (878 faits) qu'en 2016 (949 faits) tout comme les sites musulmans (72 faits en 2017 contre 85 en 2016).

    « Une nouvelle forme d'antisémitisme »

    Le Premier ministre Edouard Philippe a dénoncé mercredi « une nouvelle forme d'antisémitisme violente et brutale », deux jours après l'agression d'un garçon de 8 ans portant une kippa à Sarcelles, en banlieue de Paris.

    Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a de son côté reconnu « constater » une « reprise d'actes antisémites particulièrement forts » depuis le début de l'année.

    « Toutes ces actions constituent de véritables insultes à la République, qu'il nous faut sanctionner et continuer de combattre sans relâche », observe le ministère dans son communiqué.

    (avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.