GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Samedi 20 Octobre
Dimanche 21 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 23 Octobre
Mercredi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Macron en Corse: une île marquée par les disparités économiques et sociales

    media Emmanuel Macron commencera sa visite en Corse à Ajaccio mardi 6 février. Sami Sarkis / Getty Images

    Le président Macron se rend mardi 6 et mercredi 7 février en Corse où lui seront présentées des revendications d'ordre institutionnel et identitaire, par exemple sur le bilinguisme. Mais la situation économique et sociale de l'île affiche des disparités avec le reste de la France d'où des demandes d'aménagements dont certaines frisent la ligne rouge tracée par l'Elysée.

    Les élus nationalistes corses souhaitent une plus grande autonomie avec notamment un statut fiscal et social qui prendrait en compte la situation particulière de l'ile comme par exemple celle de certains territoires d'outre-mer.

    Leur revendication de créer un statut de résident qui donnerait un avantage aux corses dans l'achat des biens immobiliers est plus délicate. En Corse, le PIB par habitant est de 5% inférieur à celui de n'importe quelle région française. Le taux de chômage y est supérieur à la moyenne nationale mais le chômage de longue durée est moindre qu'ailleurs en France en raison de nombreux emplois saisonniers. Par ailleurs le pourcentage des femmes qui travaillent est inférieur à la moyenne nationale.

    L'économie repose pour près de moitié sur le secteur marchand dont le tourisme et 96% des entreprises comptent moins de 10 salariés. La Corse est aussi la région, hors outre-mer, la plus touchée par la pauvreté. La population corse est vieillissante et elle ne progresse qu'en raison du nombre de migrants plus important que sur le continent.

    Cette visite du président de la République est très attendue. Depuis qu'on est arrivé aux responsabilités en 2015, puis après la victoire des nationalistes aux législatives, puis après cette éclatante victoire du mois de décembre, on a eu droit à un silence absolu de la part de l'Etat.
    Paul-André Colombani, député nationaliste de Corse du Sud 05/02/2018 - par Julien Chavanne Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.