GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    SNCF: la réforme se prépare, la CGT menace

    media Sur un quai de la gare d'Austerlitz. DOMINIQUE FAGET / AFP

    Les premières concertations sur la réforme de la SNCF commencent lundi 19 février avec les différents acteurs, comme l’annonce la ministre des Transports dans une interview au « Journal du Dimanche ». Elisabeth Borne convient que des sujets sensibles vont être abordés au fil des propositions du rapport demandé par le gouvernement à Jean-Cyril Spinetta, ex-patron d'Air France-KLM. La CGT notamment est déjà sur le pied de guerre.

    Ce n'est pas la réforme de la SNCF, qualifiée de « casse du service public » par le patron de la CGT Philippe Martinez, qui représente un danger pour le transport ferroviaire français. C'est bien au contraire le statu quo qui l'incarne, affirme la ministre des Transports Elisabeth Borne, dans les colonnes du Journal du Dimanche.

    En 2017, la SNCF a coûté 14 milliards d'euros au contribuable en subventions. Et pourtant, le service s'est dégradé. Et l'usager se plaint. Les discussions commencent dès lundi entre le gouvernement et la direction de la SNCF, les syndicats, les régions et les usagers.

    Le gouvernement risque des « grèves dures »

    « Il y a urgence à agir », dit la ministre. Des sujets extrêmement sensibles vont être abordés, dont la remise en cause du statut des cheminots et l'ouverture à la concurrence avec l'arrivée de nouveaux opérateurs: fin 2020 pour les TGV et en 2023 pour les trains régionaux.

    Déjà, la CGT a annoncé une journée d'action le 22 mars prochain et Laurent Brun, secrétaire général des cheminots CGT, menace le gouvernement de « grèves dures » s'il veut passer en force sur laréforme du service public des transports.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.