GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Emmanuel Macron au Salon de l'Agriculture pour apaiser les tensions

    media Le président français Emmanuel Macron au 55e Salon de l'Agriculture à Paris, le 24 février 2018. REUTERS/Ludovic Marin/Pool

    Emmanuel Macron était au Salon de l'Agriculture à Paris, porte de Versailles, ce samedi 24 février. Cette première visite en tant que président de la République a démarré dès 7h45, avant l'ouverture au public.

    Cet article est régulièrement mis à jour

    Avec notre envoyée spéciale, Valérie Gas

    La tension était palpable ce samedi matin porte de Versailles. Emmanuel Macron a pourtant essayé de mettre les choses au clair dès son arrivée au Salon de l'Agriculture, en commençant par une réunion à huis clos avec les organisations syndicales agricoles, un peu avant 8 heures du matin.

    Le président n’a donc pas assisté à la traite des vaches, mais il s’est ensuite rendu sur le stand où est exposée la vache « Haute », l’égérie du Salon de l’agriculture, une vache de l'Aubrac dont il a tapoté le museau. Un comité d'accueil était déjà en place avec quelques agriculteurs déguisés en vaches ou en poulets.

    Mais très vite, Emmanuel Macron a été confronté à la colère des agriculteurs. Interpellé, questionné, sifflé aussi le chef de l’Etat a dû se défendre pied à pied. Comme chaque nouveau président, l’épreuve du salon de l’agriculture est révélatrice a été interpelé par des agriculteurs en colère.

    « Mais carrément qu’il y a de la déception ! a lancé Amandine Muret Beguin, secrétaire générale des jeunes agriculteurs d’Ile-de-France. [Emmanuel Macron] a fait des promesses pendant sa campagne présidentielle au congrès de la FNSEA. Au final, à l’heure actuelle, il ne respecte pas du tout ce qu’il a dit. Sa promesse, sa grande messe qu’il nous a faite jeudi, c’était juste pour nous endormir avant le Salon. Mais on n’est pas dupes. On n’est pas stupides. On vient peut-être de la campagne, mais nous aussi, on sait comprendre les règles, on sait comprendre les lois. Et à l’heure actuelle ceux qui crèvent, c’est nous, les paysans ! »

    Je vous regarde les yeux dans les yeux, vous êtes là où vous êtes, moi je suis là où je suis.
    Emmanuel Macron à l'épreuve du Salon de l'Agriculture 24/02/2018 - par Valérie Gas Écouter

    Des sifflets, des huées… Emmanuel Macron en a déjà eu beaucoup à subir ce samedi matin, malgré un dispositif de sécurité très important qui fait rempart autour du président. Mais cela ne l'empêche pas de poursuivre son parcours, où il rencontre également des gens qui le congratulent dans les allées du Salon.

    Il s'est notamment entretenu avec les représentants de la filière bœuf, de la filière porc. Il doit également rencontrer les laitiers et des céréaliers. Le chef de l'Etat prévoit de passer toute la journée sur place, et peut-être même rester après la fermeture.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.