GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    L'athlète Pierre-Ambroise Bosse mis en examen pour agression

    media Pierre-Ambroise Bosse en août 2017 à son retour des championnats du monde. JACQUES DEMARTHON / AFP

    Le champion du monde du 800 mètres, Pierre-Ambroise Bosse, est mis en examen par le parquet de Bordeaux. Un rebondissement dans l'enquête sur la violente agression dont le jeune homme avait été victime en août dernier. Selon son agresseur présumé, c'est l'athlète qui aurait déclenché la bagarre.

    C'est une tout autre course qui commence pour lui. Les photos postées sur les réseaux sociaux par Pierre-Ambroise Bosse, le visage tuméfié, peu après son agression sur le parking d'un casino avaient ému la France entière. Dix-huit jours d'incapacité totale de travail contraignant le champion de 25 ans à mettre un terme à sa saison d'athlétisme.

    Dans la foulée, un homme était mis en examen, soupçonné d'être à l'origine de l'agression. Mais le jeune suspect, sous contrôle judiciaire, a, à son tour, porté plainte contre Pierre-Ambroise Bosse.

    Selon son avocat, l'élément déclencheur de la rixe aurait été une canette de bière lancée par l'athlète et qui aurait causé un hématome à son client. C'est alors qu'il aurait frappé le sportif. Une version contestée par l'athlète de haut niveau.

    Selon lui, c'est une séance de selfie improvisée avec des fans, à 4h du matin, qui aurait dégénéré. Mais le parquet de Bordeaux, en charge de l'instruction, a estimé en début de semaine, détenir suffisamment d'éléments pour mettre Pierre-Ambroise Bosse en examen pour violences avec arme, en l'occurrence la cannette de bière.

    Une mise en examen qui n'a pas été accompagnée de mesures de sûreté.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.