GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juin
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
Dimanche 24 Juin
Aujourd'hui
Mardi 26 Juin
Mercredi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    A qui profite vraiment la hausse du prix du tabac?

    media Des paquets de cigarettes en vente dans le tabac à Vertou dans l'Ouest de la France. LOIC VENANCE / AFP

    Le prix du paquet de cigarettes augmente. Une hausse de 1 à 1,10 euro. C'est la deuxième hausse depuis l'arrivée du nouveau gouvernement après quatre années de stabilité. D'autres augmentations sont prévues dans les prochaines années. Elles devraient atteindre 10 euros le paquet d'ici novembre 2020.

    A partir de ce 1er mars certains paquets coûteront 8 euros. Cela commence à peser lourd dans le portefeuille. C'est justement la volonté affichée par le ministère de la Santé : obtenir une prise de conscience chez les fumeurs en raison d'un budget non négligeable. « Ce sont plusieurs milliers d'euros par an qui sont mis dans les cigarettes », dit la ministre, Agnès Buzyn. Et il ne faut surtout pas oublier que le tabac, à l'origine de certains cancers et de maladies cardiovasculaires, provoque quelque 75 000 décès par an en France.

    Le coût sociétal du tabac dépasse les 26 milliards d’euros

    Ce sont des vies brisées, mais c'est aussi un coût pour la Sécurité sociale. Dans sa Stratégie nationale de santé adoptée fin 2017, l'Etat estime à plus de 26 milliards d'euros les coûts sociaux liés au tabac. La hausse des prix qui entre en vigueur ce 1er mars devrait rapporter à l'Etat 500 millions de recettes fiscales en plus.

    Du côté des professionnels de santé, on se félicite de cette nouvelle mesure anti-tabac. Une augmentation du prix des cigarettes ne peut que faire diminuer les ventes, disent-ils. Selon une estimation de British Americain Tobacco, quatrième acteur sur le marché français des cigarettes, les ventes devraient diminuer de 10 à 15%, cette année, par rapport à 2017.

    Que font les marques pour faire digérer cette augmentation à leurs clients?

    En France, ce sont les industriels du tabac qui fixent les prix de vente. L'Etat incite à la hausse par le biais des différentes taxes. Elles représentent plus de 80% du prix payé par le consommateur. Ces taxes rapportent à l'Etat quelque 14 milliards d'euros par an. Le cigarettier Philip Morris a annoncé début février qu'il allait rogner sur ses marges, afin d'absorber lui-même une partie de la hausse des taxes. Soit une hausse de 70 centimes, contre un euro en moyenne.

    Pourtant, selon les statistiques, la consommation du tabac ne baisse pas au même rythme que les prix augmentent. Pourquoi ? En raison, notamment, du marché noir. La France en est devenue championne, en 2015. Dans aucun autre pays en Europe on ne fume autant de cigarettes volées ou contrefaites que dans l'Hexagone. Plus d'une cigarette fumée sur cinq ne provient pas des circuits légaux. C'est un manque à gagner pour les buralistes, mais ce sont aussi quelque 3 milliards d'euros d'impôts qui ne rentrent pas dans les caisses de l'Etat.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.