GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 5 Décembre
Jeudi 6 Décembre
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Feu vert à l'expulsion d'un imam salafiste algérien d'une mosquée de Marseille

    media Vue aérienne de Marseille, France. Wikimedia Commons / Denis Lebougnat

    Une commission de magistrats a ouvert jeudi 8 mars la voie à l'expulsion, à la demande du ministre de l'Intérieur, d'un influent imam salafiste algérien. El Hadi Doudi, 63 ans, a été épinglé pour de nombreux prêches dans une mosquée salafiste de Marseille.

    Avec notre correspondant à Marseille,

    Les portes sont toujours closes à la mosquée où il officiait. Sounna restera fermée deux mois encore. C'est dans cette enceinte que l'imam a tenu des prêches « alarmants » pour les services de renseignement, qui en ont consigné 25 au total ces quatre dernières années.

    Très influent, notamment sur internet, ce théologien fait figure de référence en matière de salafisme. On lui reproche aujourd'hui des incitations à la discrimination, à la haine et à la violence. Ses cibles : les caricaturistes de Mahomet, les juifs, les chiites, les chrétiens ou encore les auteurs d'adultère.

    L'imam aurait également appelé à prononcer en public « Allahou Akhbar » pour « effrayer les mécréants » et décrété que le jihad était préférable au pèlerinage.

    Des propos qui « contribuent à la salafisation de l'islam » ont conclu les services de renseignement. Des propos « mal traduits » ou bien « mal interprétés » s'est défendu de son côté l'imam, qui a proposé cette semaine devant les magistrats de cesser ses prêches. Sans succès. La commission d'expulsion a donné son feu vert avant décision finale du ministère de l'Intérieur.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.