GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Au congrès du FN, Bannon fustige les médias et valide la stratégie de Le Pen

    media Steve Bannon est intervenu samedi 10 mars lors d'un congrès de refondation du Front national à Lille. REUTERS/Pascal Rossignol

    Le congrès de refondation du FN se déroule ce week-end à Lille avec un enjeu pour Marine Le Pen : se relancer. Ce samedi 10 mars, le congrès a été marqué par la présence surprise et la prise de parole de Steve Bannon, ex-conseiller de Donald Trump et ex-directeur du site Breitbart News. Fidèle à ses positions, il a été très offensif contre « l'establishment » et les médias, validant la stratégie « ni droite ni gauche » de Marine Le Pen.

    Avec notre envoyée spéciale à Lille, Anne Soetemondt

    L’ancien conseiller de Donald Trump a débuté son discours en expliquant que Marine Le Pen avait « raison » de ne plus parler de clivage droite/gauche. Pour lui, le clivage se situe désormais entre ceux qui sont pour « l’establishment » et ceux qui sont contre. Entre les mondialistes et les patriotes.

    Pour Steve Bannon, qui s’appuie sur les récentes élections en Italie, en Hongrie et en Pologne, l’histoire est aujourd’hui du côté des « patriotes ». « Laissez-les vous appeler racistes, xénophobes, portez-le comme une marque d’honneur, chaque jour nous devenons plus forts et eux plus faibles », a-t-il lancé à l’assemblée.

    Pendant ce discours décousu, mal traduit, l’ancien conseiller de Donald Trump s’en est pris aux banques centrales, à Hillary Clinton, refaisant la campagne 2016, et aux médias, qu’il a fait copieusement siffler, les comparant à des « chiens ».

    Bannon tresse des lauriers à Marion Maréchal-Le Pen

    Lors de la conférence de presse qui a suivi cette intervention, interrogé sur Marion Maréchal-Le Pen, Steve Bannon a insisté sur le discours, il y a quelques jours aux Etats-Unis, de l’ancienne députée officiellement retirée de la vie politique. Il a parlé d’une jeune femme « impressionnante », « électrisante ».

    « C’était électrisant. Elle n’est pas simplement une étoile montante de la droite française, elle est tout simplement l’une des personnes les plus impressionnantes du monde. Je lui prédis un beau futur. La France a de la chance. »

    Et cela juste à côté d’une Marine Le Pen qui essaie tant bien que mal de se relancer avec ce congrès. Une séquence gênante pour Marine Le Pen, qui se sent obligée d’intervenir, accablant les médias. « Il faut expliquer à Steve Bannon que les journalistes français cherchent à créer une forme de compétition entre Marion Maréchal-Le Pen et moi-même. »

    Réalisant qu’il a gaffé, Steve Bannon se reprend et tente une pirouette : « On appelle ça une fausse information. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.