GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Australie reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël (Premier ministre)
    • Nigeria: l'armée lève la suspension des opérations de l'Unicef dans le nord-est (officiel)
    • Trump annonce la nomination de Mick Mulvaney comme chef de cabinet par intérim
    France

    France: un séminaire gouvernemental pour garder le cap des réformes

    media Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, à l'Elysée, le 24 novembre 2017. REUTERS/Philippe Wojazer

    Edouard Philippe a réuni ses ministres, dimanche après-midi 18 mars à Paris à l’école Ferrandi, spécialisée dans la gastronomie, pour un nouveau séminaire gouvernemental. Objectif : faire le bilan des actions engagées et préparer l’agenda des réformes à venir au moment où la grogne sociale monte.

    Ce cinquième séminaire tombait à point pour montrer un gouvernement au travail à l’aube d’une semaine délicate sur le plan social. En sortant après plus de trois heures de réunion, c’est le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux qui a été chargé d’afficher sa sérénité face au mouvement de grève des fonctionnaires et des cheminots, prévu jeudi 22 mars. Il l’aborde « avec confiance ».

    « On a évidemment une grande attention, une attitude d’écoute, de discussions et en même temps de réelle détermination à apporter des transformations que nous avons engagées, en particulier sur la question du nouveau pacte ferroviaire », ajoute le porte-parole.

    Pas question donc de céder à la pression. La ligne a été réaffirmée lors de ce séminaire, continue Benjamin Griveaux : « Ces impatiences et ces mécontentements ne font que renforcer notre détermination à transformer le pays et à améliorer le quotidien de nos concitoyens. Nous avons une conviction, c'est que si nous ne changeons rien, les mécontentements iront de manière croissante. »

    Une détermination confirmée par le Premier ministre Edouard Philippe. « Je sais qu’il y a beaucoup de gens qui se demandent s’il faut accélérer le rythme des réformes, ralentir le rythme des réformes. C’est une question que je ne me pose pas », souligne-t-il.

    Continuer au même rythme avec un objectif : faire appliquer les textes votés au plus vite pour obtenir des résultats et changer la vie des Français. C’est la priorité qui a été donnée aux ministres lors de ce séminaire.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.