GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Mai
Mardi 21 Mai
Mercredi 22 Mai
Jeudi 23 Mai
Aujourd'hui
Samedi 25 Mai
Dimanche 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Un indépendantiste élu à la tête du Congrès de Nouvelle-Calédonie (officiel)
    • Taïwan acte les premiers mariages homosexuels en Asie
    France

    Loi sur la prostitution: rassemblement à Paris des travailleuses du sexe

    media Manifestation du syndicat Strass à Paris (photo d'archives). AFP/LIONEL BONAVENTURE

    Deux ans déjà que la loi dite de « lutte contre le système prostitutionnel » met le client à l'amende, le délit de racolage étant abrogé. Une loi censée protéger les travailleuses du sexe. Mais selon un rapport de plusieurs associations, dont Médecins du monde, c'est tout le contraire. Médecins du monde et le Strass (Syndicat du travail sexuel), ont donc appelé à un rassemblement, samedi 14 avril place Pigalle à Paris, pour protester contre une loi hypocrite à leurs yeux. Reportage.

    « On veut des clients, devenez délinquants » pouvait-on lire sur les banderoles brandies par quelque 200 personnes (150 selon la préfecture de police) dont plusieurs dizaines de prostituées qui ont répondu à l’appel.  

    « J’ai le droit de proposer, mais tu n’as pas le droit d’acheter », explique une manifestante. A quoi bon avoir le droit de vendre ce qu’il est interdit d’acheter. Mylène Juste, secrétaire générale du Strass, visage masqué et pin's « Je suis une putain de féministe », s’insurge contre une loi qu’elle estime contre-productive.

    « C’est moins de clients, plus de pouvoir des personnes qui veulent une prestation pour demander des choses que les personnes n’acceptaient pas avant », souligne-t-elle.

    Moins de clients parce que ceux-ci ont peur de se faire prendre – ils risquent une amende de 1 500 euros, voire 3 750 euros en cas de récidive  donc plus de concurrence.

    Moins de revenus, plus de violence

    Pour les travailleuses du sexe, la situation est pire que jamais, confirme Giovanna Rincon, directrice de l'association d'aide aux personnes transgenres Acceptess-T.

    « En 20 ans, je n’ai jamais vu une précarité si importante, une extrême clandestinité dans le travail du sexe et une telle violence. Il y a un rapport de force inversé, aujourd’hui, c’est les " nanas " qui proposent des rapports non protégés pour avoir à manger. »

    Ce samedi, les travailleuses du sexe demandent l'abolition de la loi entrée en vigueur le 13 avril 2016et demandent que leur activité soit considérée comme n'importe quel travail.

    (Re) lire : Loi sur la prostitution en France: deux ans après, un constat «très inquiétant»

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.