GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Congrès de Force ouvrière: critiqué, Mailly passe le relai à Pascal Pavageau

    media Jean-Claude Mailly à sa sortie de l'Elysée après une réunion avec Emmanuel Macron, le 12 octobre 2017. LUDOVIC MARIN / AFP

    A 65 ans, Jean-Claude Mailly s'apprête à quitter le poste de secrétaire général de Force ouvrière à l'issue du congrès du syndicat qui se tient à Lille à partir de ce lundi 23 avril. Quatorze ans de mandat qui s'achèvent sous les critiques pour ses prises de position jugées trop conciliantes envers le gouvernement. Son successeur Pascal Pavageau est le seul candidat en lice.

    Pendant 40 ans membre de Force ouvrière, à la tête du syndicat pendant 14 ans, soit quatre mandats, Jean-Claude Mailly a longtemps su tenir l'attelage entre des adhérents réformistes et des militants trotskistes.

    Sous sa férule, FO est resté le troisième syndicat après la CFDT et la CGT, mais première organisation syndicale de la fonction publique. Il a quelques victoires à son actif, dont la participation en 2006 au front syndical contre le contrat première embauche.

    Dénonçant régulièrement l'austérité et la complaisance des gouvernements envers les entreprises, Jean-Claude Mailly s'est, au gré des luttes syndicales, successivement allié à la CGT ou à la CFDT. Mais son dernier mandat se termine dans la contestation de la base.

    Une base qui devrait d'ailleurs se manifester dès l'ouverture du congrès quand le secrétaire général présentera le bilan de son action. Il lui est reproché d'avoir abandonné avant la fin le combat contre la réforme du Code du travail portée par la ministre du Travail de l'époque Myriam el-Khomri.

    Plus récemment encore, ses militants l'ont trouvé trop modéré contre les réformes dans la fonction publique et à la SNCF.

    Un nouveau secrétaire général pour recoller les morceaux

    Il passera donc la main à Pascal Pavageau, 49 ans. Le futur secrétaire général de FO entend se démarquer de son prédécesseur en se présentant comme plus près des aspirations de la base.

    Il est donc attendu avec intérêt, lui qui n'hésite pas à critiquer sévèrement Emmanuel Macron. Selon lui, le président de la République ne supporte pas les contrepoids à son pouvoir et en premier lieu les syndicats. Il dénonce la déconstruction des droits collectifs : statuts des conventions collectives, Code du travail, sécurité sociale, en faveur du chacun pour soi qu'il qualifie de logique de la jungle et du « tous entrepreneurs ».

    Pascal Pavageau approuve la convergence des luttes avec la CGT. Dans le programme de Force ouvrière pour les trois à quatre ans à venir, il se fait fort de réhabiliter le syndicalisme dans l'esprit des Français, mais toujours selon la méthode traditionnelle de FO : négocier d'abord, manifester ensuite. Et toujours dans une indépendance affirmée à l'égard des partis politiques. Contrairement à ses prédécesseurs, il n'appartient pas au Parti socialiste.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.