GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
Mercredi 23 Mai
Aujourd'hui
Vendredi 25 Mai
Samedi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    48 heures de l'agriculture urbaine: recréer le lien entre la nature et la ville

    media Candice Gendré, membre de la coopérative la Générale: «L’année dernière, il y avait des tomates partout, les meilleures que j’ai jamais goûtées.» (photo d'illustration) Getty Images/Ron Levine

    Ce week-end, 13 villes françaises ont participé à la 3e édition des 48 heures de l'agriculture urbaine. Un événement auquel ont participé plusieurs associations et collectifs pour sensibiliser à cette filière qui cherche à créer un lien avec la nature dans les villes. À Paris, dans le 11e arrondissement, la coopérative artistique La Générale, qui accueille de multiples événements culturels, a ouvert ses portes et son toit couvert de fruits et légumes.

    Perché à plus de 5 mètres du sol, le jardin de La Générale, c'est 50 m2 de laitue, haricots, houblon, et même une ruche. Candice Gendré, membre de la coopérative, s'occupe de la visite : « Ces produits sont destinés à faire des repas durant les évènements créés par La Générale et, du coup, à faire connaître le goût des vrais légumes. L’année dernière, il y avait des tomates partout, les meilleures que je n’ai jamais goûtées... »

    Au rez-de-chaussée, Benjamin Paradis de l'association Les Houblonniers parisiens est là pour expliquer que l'on peut faire sa propre bière à Paris. Pour cela, il faut faire pousser du houblon, une plante adaptée à la ville. « C’est une plante grimpante qui va pousser jusqu’à 10 mètres. Avec un pied de houblon, on peut faire jusqu’à 30 litres de bière », informe-t-il.

    Pour ceux qui n'ont pas de balcon et qui veulent un potager, Johana Morel a créé un kit spécial de 60 centimètres par 30 : « Dans celui-ci, il y a du basilic, des petites carottes, du poivron miniature. En ville, on a tendance à oublier comment poussent les fruits et les légumes qui finissent dans nos assiettes. L’idée, c’est de pouvoir être en lien avec la base de la vie. »

    D'ici 2020, la ville de Paris promet qu'une centaine d'hectares seront consacrés à l'agriculture urbaine.

    La coopérative la Générale accueille les 48 heures de l'agriculture urbaine, par Tom Rossi 23/04/2018 Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.