GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Juillet
Vendredi 13 Juillet
Samedi 14 Juillet
Dimanche 15 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Réforme de l'assurance-chômage: le Conseil d'Etat tique sur quelques points

    media Antenne de Pôle Emploi (illustration). PHILIPPE HUGUEN / AFP

    Le Conseil d'Etat, dans son rôle de conseiller juridique du gouvernement  lors de la préparation des projets de loi a fait, cette fin de semaine, plusieurs objections au projet de réforme de l'assurance-chômage que le gouvernement souhaite faire adopter par le Parlement avant l'été. L'extension de l'indemnisation aux indépendants constitue une difficulté sérieuse pour le conseil d'Etat.

    L'une des mesures phares de la réforme de l'assurance-chômage préparée par le gouvernement porte sur l'extension aux travailleurs indépendants du droit à une allocation chômage s'ils perdent leur activité.

    Pour le Conseil d'Etat cette disposition soulève une sérieuse difficulté car les indépendants, contrairement aux salariés, ne cotisent pas à l'assurance-chômage. Les indemniser sans qu'ils aient participé au financement de l'assurance-chômage aurait donc pour effet de rompre le principe d'égalité entre les assurés : ceux qui cotisent et ceux qui ne cotisent pas.

    Le Conseil d'Etat demande donc au gouvernement de revoir sa copie sur ce point. Par ailleurs il relève que la future convention d'assurance-chômage qui prévoit cette extension des droits à l'indemnité aux indépendants devra être négociée, comme pour les salariés, par les organisations syndicales. Or les syndicats de salariés ne sont pas représentatifs des indépendants. Ce revenu de remplacement créé pour les indépendants devrait donc, selon le Conseil d'Etat, relever d'un régime particulier, distinct de celui des salariés, et dont les règles d'application seraient fixées par le conseil d'Etat lui-même.

    L'examen parlementaire du projet de loi débutera le 29 mai en commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, pour une adoption prévue à l'été.

    ► L'avis du conseil d'Etat est consultable sur le site Legifrance

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.