GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Australie: Macron, une visite de courtoisie aux allures politico-économiques

    media Le président français Emmanuel Macron salue les membres du gouvernement australien à sa descente de l'avion présidentiel à l'aéroport de Sydney. Le 1er mai 2018 PETER PARKS / AFP

    Le président Macron est arrivé en Australie pour une visite officielle de 36 heures, ce mardi 1er mai 2018. Ce séjour sur l'île-continent n'est pas juste une escale de courtoisie sur sa route vers la Nouvelle-Calédonie. La coopération entre les deux pays est en effet plus étroite que jamais, tant sur le plan politique qu'économique.

    De notre correspondante en Australie,

    Les relations franco-australiennes sont au beau fixe. Les deux pays communient depuis quatre ans dans les célébrations du centenaire de la Première Guerre mondiale, au cours de laquelle des dizaines de milliers d'Australiens sont venus défendre la France. C'est un lien historique très fort. Au-delà de ça, c'est Donald Trump qui rapproche la France et l'Australie.

    Les Australiens n'aiment pas le président américain, son isolationnisme et son protectionnisme. Pour ne rien arranger, les Etats-Unis tardent à nommer un nouvel ambassadeur à Canberra. Le fauteuil est vide depuis 18 mois. Ici, c'est vécu comme une insulte. Voilà donc l'Australie contrainte de diversifier ses alliances et la France est un partenaire de choix, a fortiori depuis le Brexit qui a durablement terni l'aura internationale de la Grande-Bretagne.

    L'Australie et la France n'ont jamais connu une aussi belle période...

    Brendan Berne, ambassadeur d’Australie en France 01/05/2018 - par Christophe Paget Écouter

    Toute la presse, mais également Malcolm Turnbull, Premier ministre, saluent Emmanuel Macron, présenté comme « l'homme du moment », qui a « supplanté l'Allemagne et la Grande-Bretagne comme leader de l'Europe » et qui défend des valeurs chères à l'Australie : le libéralisme et le multilatéralisme.

    La Chine, dossier à étudier

    La poussée expansionniste de la Chine, qui inquiète l'Australie, un pays qui est aux premières loges en raison de sa position géographique, sera l'un des thèmes abordés par Emmanuel Macron et Malcolm Turnbull. Dans le Pacifique, que l'Australie considère encore comme son pré carré, mais où la Chine est la plus active - elle aide financièrement les pays de la région -, l'inquiétude est réelle à Canberra.

    Il y deux semaines, le média australien Fairfax affirmait que la Chine avait l'intention de construire une base militaire au Vanuatu, un petit pays insulaire tout proche de l'Australie et de la Nouvelle-Calédonie. Malcolm Turnbull aurait depuis demandé au gouvernement vanuatais de lui garantir qu'il n'accepterait pas une présence militaire chinoise sur son sol. Là encore, le mouvement naturel de l'Australie est de se tourner vers la France, une puissance militaire incontournable dans le Pacifique grâce à la Nouvelle-Calédonie et à la Polynésie française.

    Il y a des perspectives concernant le rôle que peut jouer mon pays en France dans le domaine de l'agriculture.

    Brendan Berne, ambassadeur d’Australie en France 01/05/2018 - par Christophe Paget Écouter

    L’Australie vise le marché agricole français

    Sur le plan économique, la relation franco-australienne s'approfondit également car l'Union européenne s'apprête à ouvrir des négociations avec Canberra en vue d'un accord de libre-échange. Dans ce domaine, c'est la France qui bénéficie le plus des échanges avec l'Australie ; ils augmentent et se diversifient. Il y a cinq ans, la France livrait surtout des avions aux Australiens. Aujourd'hui, les entreprises françaises se positionnent sur de grands projets d'infrastructures.

    Côté australien, la priorité est d'accéder au marché agricole français et européen grâce au futur traité de libre-échange avec l'UE. L'Australie souhaite y exporter, entre autres, son bœuf, mais elle s'attend à une forte résistance du lobby agricole français. Enfin, autre point d'achoppement entre les deux pays : la politique climatique, qui n'est pas une priorité australienne. Emmanuel Macron a été récemment qualifié « d'évangéliste du changement climatique, qui va à l'encontre de la raison et du progrès » par le grand quotidien populaire Herald Sun.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.