GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    Guyane: les propos racistes d'un gendarme sanctionnés

    media Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a dénoncé «des propos inadmissibles et choquants». REUTERS/Stephane Mahe

    Le ministre de l’Intérieur français, Gérard Collomb a dénoncé ce dimanche 6 mai dans un communiqué « des propos inadmissibles et choquants » d’un chef d’escadron de gendarmerie qui a comparé la population guyanaise à des animaux. L’officier est visé par une procédure disciplinaire et son comportement sera sanctionné.

    Cela s’est passé en avril à la gendarmerie de Saint-Laurent-du-Maronie. Devant un sous-préfet et une cinquantaine de militaires, Cédric S. prononce un discours censé faire le bilan de sa mission de trois mois en Guyane.

    Dans ce qu’il appelle « une allégorie » sur la population de cette collectivité d’Outre-mer, il parle de « faune exceptionnelle » de  « singes hurleurs » et de « caïmans qui trempent jour et nuit dans l’alcool ». 

    Le discours est ensuite publié dans un journal destiné aux gendarmes de son escadron et affiché pendant plusieurs jours dans leur cantonnement avant d’être enlevé.

    Aujourd’hui, Cédric S., déjà rentré en métropole, se défend de tout racisme et plaide la maladresse, alors qu'en Guyane, où le climat social est très tendu, on redoute les effets de ses propos.

    « Il y a beaucoup de jeunes qui ont peu de perspectives, et leurs rapports avec les gendarmes sont difficiles. On marche sur des œufs », explique un responsable guyanais.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.