GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 1 Décembre
Lundi 2 Décembre
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Plan pour la biodiversité: Nicolas Hulot lance la participation citoyenne

    media Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot en visite aux îles du Frioul, le 18 mai 2018. Le parc national des Calanques est un «bon exemple de l'envie d'impliquer la société sur la biodiversité», a souligné son porte-parole. BERTRAND LANGLOIS / AFP

    Après la visite du Parc de calanques, le ministre de la Transition écologique et solidaire a présenté vendredi 18 mai à Marseille la stratégie du gouvernement contre l’effondrement de la biodiversité. Un plan dont l’un des objectif est de « faire de la biodiversité le moteur du changement de nos sociétés de production et de consommation, pour réduire notre empreinte écologique ».

    La 6ème grande extinction massive des espèces est en marche. Après l’annonce de la disparition massive des insectes, à cause de l’utilisation de pesticides, en particulier des néonicotinoïdes, de récentes études publiées par le Muséum d’Histoire naturelle et le CNRS ont annoncé la raréfaction des oiseaux dans les campagnes françaises, en raison de la mort des insectes et de l’urbanisation.

    Aussi ce vendredi après-midi, Nicolas Hulot a t-il débuté son discours en affirmant que « nous sommes devenus une arme de destruction massive contre la nature ». Le ministre s’appuie sur ces tristes constats pour affirmer la volonté du gouvernement de rendre la France exemplaire dans le domaine de la préservation de la biodiversité.

    → RELIRE : Près de 80% des insectes auraient disparu en Europe

    Concrètement, le ministre lance une concertation qui devrait aboutir à un plan d’action pour la biodiversité jusqu’en 2020, prenant effet début juillet. La consultation citoyenne est ouverte à partir de ce vendredi et jusqu’au 7 juin (https://www.consultation-plan-biodiversite.gouv.fr).

    Ce plan prévoit de redonner une place à la nature dans les villes, il fixe un objectif « zéro artificialisation nette des sols » en arrêtant rapidement la consommation insoutenable de terres agricoles. Selon l'Observatoire de la biodiversité, l'artificialisation des sols fait perdre chaque année à l'agriculture et aux milieux naturels près de 6000 km². De nouvelles réserves naturelles devraient être créées.

    En amont de la Convention sur la diversité biologique qui se tiendra en 2020 à Pékin, la France accueillera en 2019 les réunions de l’IPBES, le groupe international d’experts sur la biodiversité, et en 2020, le congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature, l’UICN.

    L’ONG WWF salue le discours de Nicolas Hulot, car il donne le coup d’envoi d’un plan qui placera la France en leader de la lutte contre l’effondrement de la nature.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.