GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 7 Décembre
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Sea Bubbles: le futur «taxi volant» de la Seine a été essayé

    media Les fondateurs de l'entreprise, Alain Thebault et Anders Bringdal, à bord d'une de leurs Sea Bubbles sur la Seine face à Notre-Dame, le 20 mai 2018. Lionel BONAVENTURE / AFP

    Les « Sea Bubbles », ces taxis volant sur l'eau, sont de retour. Après six mois de suspension, un nouvel essai a été effectué dimanche 20 mai 2018 sur la Seine, au cœur de Paris. Ces véhicules vont-ils révolutionner le transport fluvial ? Le projet est soutenu depuis le début par la maire de la capitale française, Anne Hidalgo.

    Ce sont peut-être les taxis du futur. Rapides, silencieux, écologiques, les Sea Bubbles volent littéralement au-dessus de l’eau, sans faire de vagues.

    A mi-chemin entre le bateau et l'avion, ils ont la forme d’une bulle munie de fines ailes en fibre de verre qui maintiennent le contact avec la surface de l’eau.

    Prévus pour accueillir jusqu’à quatre passagers et propulsés par deux moteurs électriques rechargés à l’énergie solaire, ils ne produisent aucune émission de carbone.

    Selon l’inventeur de ces véhicules, le navigateur français Alain Thébault, ils seraient « la » solution pour combattre les embouteillages et diminuer la pollution dans des villes telles que Paris.

    La société qu’il dirige travaille déjà sur la  version « bus » de l’engin, qui pourrait transporter plusieurs dizaines de personnes.

    Un seul problème : les Sea Bubbles sont conçus pour naviguer de manière optimale à 25 km/h, alors que la réglementation parisienne limite la vitesse des bateaux sur la Seine à 18 km/h.

    Les vingt premiers exemplaires des Sea Bubbles doivent néanmoins être présentés et proposés à la vente cette semaine au salon VivaTech, porte de Versailles à Paris.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.