GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 11 Août
Dimanche 12 Août
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Aujourd'hui
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • La Maison Blanche juge les sanctions turques «regrettables»
    • Trump révoque l'habilitation secret défense de l'ex-chef de la CIA John Brennan (Maison Blanche)
    • Inde: 67 morts, 50000 déplacés par les inondations au Kerala (officiel)
    • Libye: 45 miliciens condamnés à mort pour avoir tué des manifestants anti-Kadhafi en 2011 (ministère)
    • Viaduc effondré à Gênes: Rome confirme qu'il va révoquer la concession de la société autoroutière Autostrade per l'Italia
    • Le gouvernement italien déclare l'«état d'urgence» pour 12 mois à Gênes
    France

    France: l'agroalimentaire au menu de l'Assemblée nationale

    media L'examen du projet de loi doit être voté d'ici septembre. La grande distribution est particulièrement concernée. PHILIPPE HUGUEN / AFP

    Issu des Etats généraux de l'alimentation, le texte prévoit de mieux rémunérer les agriculteurs et d'améliorer la qualité de l'alimentation des consommateurs, mais également de mettre un terme à la guerre des prix que livrent les distributeurs aux producteurs chaque année, au moment des négociations. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert entend reconstruire les relations commerciales entre les agriculteurs, les producteurs et les distributeurs, mais aussi améliorer le bien-être animal.

    selon le ministre de l'Agriculture, la réforme repose sur trois piliers : « assurer la souveraineté alimentaire » de de la France, « promouvoir des choix alimentaires favorables pour la santé et respectueux de l'environnement », et « réduire les inégalités d'accès à une alimentation (...) saine et durable ».

    Terminé le fameux « 1  produit acheté, 1 produit offert ». Au grand dam des grandes enseignes qui ne cessent de multiplier des pratiques commerciales agressives et qui selon Stéphane Travert fausse la notion du juste prix auprès des consommateurs.

    La future loi prévoit d'encadrer les promotions dans les grandes surfaces qui  seront limitées à trois produits pour le prix de deux. Et le seuil de revente à perte sera relevé de 10%. Quant à la la baisse du prix du produit, elle ne pourra pas dépasser un tiers de sa valeur.

    Autre mesure importante : l'inversion de la construction du prix de vente. Ce ne seront plus les distributeurs qui décideront du prix de vente des produits, mais les agriculteurs et les éleveurs qui le détermineront en tenant compte de leurs coûts de revient et des fluctuations des marchés. Pour ne plus subir le diktat des centrales d'achat, ils pourront se regrouper afin de peser plus lourd.

    Le projet de loi se penche également sur la qualité de l'alimentation et du bien-être animal. D'ici 2022, les repas servis en restauration collective publique devront être composés d'au moins 50% de produits bio, et les contrôles sanitaires seront augmentés. Enfin en cas de mauvais traitement dans les abattoirs, des sanctions plus sévères seront appliquées.

    Preuve des controverses qu'il suscite : les députés de tous bords, majorité comprise, ont déposé 2627 amendements, le tout à examiner en une semaine.

    Le texte doit être voté définitivement au plus tard en septembre pour être effectif lors des prochaines négociations commerciales 2018/2019.

    Quand on voit les marges des intermédiaires et de la grande distribution, je trouve que c'est assez mal réparti
    [Témoignages] Les consommateurs sont-ils prêts à payer plus pour mieux payer les agriculteurs ? 22/05/2018 - par Simon Rozé Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.