GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Juin
Lundi 18 Juin
Mardi 19 Juin
Mercredi 20 Juin
Aujourd'hui
Vendredi 22 Juin
Samedi 23 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Israël: Sara Netanyahu, l'épouse du Premier ministre, a été inculpée pour «fraude» (ministère)
    • Syrie: des milliers de personnes fuient la province de Deraa ciblée par des bombardements du régime de Damas
    • France: adoption définitive au Parlement du texte sur le secret des affaires
    • Trente-deux jihadistes tués dans le Sinaï égyptien «au cours des derniers jours» (armée)
    • Grève à la SNCF: l'entreprise publique condamnée à payer les jours de repos des grévistes (avocats)
    • Nicolas Hulot: la filière nucléaire «nous emmène dans une dérive» (France Info)
    • Irak-législatives du 12 mai: la plus haute instance judiciaire décide du recomptage manuel des votes (président)
    • Le pape François est arrivé ce jeudi matin à Genève pour «un voyage vers l'unité»
    • Justice internationale: la CEDH juge «irrecevable» une plainte du tueur norvégien Anders Breivik sur ses conditions de détention
    • Nouvelle-Zélande: la Première ministre Jacinda Ardern donne naissance à une petite fille
    • Bahreïn: acquittement du chef de l'opposition, accusé d'«intelligence» avec le Qatar (militants)
    France

    France: l'Etat s'engage à reprendre 35 milliards d'euros de dette de la SNCF

    media Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez (g.) peu avant les discussions avec le Premier ministre Edouard Philippe (à dr.), le 25 mai 2018. FRANCOIS GUILLOT / AFP

    Les syndicats de cheminots ont défilé vendredi à Matignon devant le Premier ministre. Edouard Philippe a confié aux syndicats plusieurs engagements et a confirmé que l'Etat reprendrait 35 milliards d'euros de dette de la SNCF. Avec ces annonces, il entend montrer son ouverture même s'il reste inflexible sur certains points.

    Les syndicats ont déjà révélé ce qui leur avait été confié et il s’agit principalement d’engagements budgétaires. La dette de la SNCF avoisinera les 55 milliards d’euros en 2022, le Premier ministre a annoncé une reprise de 35 milliards à cette échéance.

    Edouard Philippe s’est aussi engagé sur la question des investissements consentis par l’Etat pour rénover le réseau : 3,8 milliards par an pendant dix ans, contre 3,6 milliards évoqués jusqu’à présent.

    Le Premier ministre est resté inflexible sur la suppression du statut des cheminots, l'ouverture à la concurrence du transport de voyageurs et la transformation de la société publique SNCF en société anonyme.

    Les choses bougent pour le syndicat Unsa, qui se réjouit aussi du fait que certaines de ses propositions ont été retenues. Sur les avantages que les cheminots qui passeront de la SNCF au privé pourront conserver, par exemple. L’Unsa envisage dès lors une éventuelle sortie de grève, la décision sera prise « rapidement. »

    Le statut des cheminots, un point de blocage

    Du côté de la CGT en revanche, la reprise de la dette est jugée importante, mais elle aurait dû être totale. Elle estime qu'il ne s'agit en aucun cas d'un cadeau fait aux cheminots. La suppression du statut des cheminots reste un point de blocage. Mais il y en a d’autres également. La CGT demande des engagements écrits de la part du gouvernement, sur des points de protection sociale des cheminots notamment.

    Quant à SUD-Rail, ses représentants estiment que les annonces faites étaient attendues et qu’elles ne peuvent donc en aucun cas être considérées comme des avancées.

    Une rencontre tripartite, Etat-syndicat-patronat, sera organisée début juin pour préparer les négociations sur la convention collective du secteur, auxquelles l'Etat se cantonnera ensuite au rôle d'observateur. D’ici-là, la grève, commencée il y a presque deux mois, continuera.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.