GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 22 Novembre
Vendredi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Interpol: le Sud-Coréen Kim Jong-yang élu président de l'Organisation internationale de police criminelle (OIPC)
    Dernières infos
    • Japon: Carlos Ghosn maintenu en détention pendant dix jours selon l'agence de presse japonaise Kyodo
    France

    Arrestations dans un groupe de l’ultradroite soupçonné de préparer des attentats

    media Ce sont les services de la Direction Générale de la Sécurité intérieure qui ont mené l'enquête qui a conduit à ces dix arrestations dans la mouvance de l'extrême-droite radicalisée. Lionel BONAVENTURE / AFP

    Un coup de filet antiterroriste dans les milieux de l’ultradroite radicale a été mené dans la nuit de samedi à dimanche a-t-on appris dimanche soir. Les individus arrêtés par les policiers de la DGSI, Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), une dizaine, sont soupçonnés d’avoir projeté des actions violentes contre des cibles musulmanes

    Les interpellations ont eu lieu en Corse, en région parisienne, et dans les départements de la Vienne et de la Charente-Maritime, dans l’ouest de la France. Dix personnes ont été arrêtées dont le chef présumé de ce réseau, un retraité de la police nationale, selon des sources proches de l’enquête, rapporte l’Agence France presse. Guy S, c'est l'initiale de son nom de famille, a été arrêté en Charente-Maritime dans la nuit de samedi à dimanche.

    Les suspects gravitaient autour d'un groupuscule lié à l'ultradroite baptisé AFO pour «Action des Forces Opérationnelles», structure clandestine en sommeil et réactivée récemment par Guy S. Selon les services de la sécurité intérieure, ils «étaient organisés et en lien pour éventuellement commettre des actions violentes contre des cibles présumées en lien avec l'islam radical» comme des imams, des mosquées ou encore des détenus radicalisés sortant de prison, selon certaines sources.

    Des armes ont été trouvées lors des premières perquisitions et le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Les dix militants interpellés peuvent rester jusqu'à 96 heures en garde à vue.

    Résurgence d'une mouvance d'extrême-droite radicalisée

    Cette mouvance de l'ultradroite, composée de groupuscules, qui a ressurgi à la faveur des attentats terroristes sur le sol français, est sous la surveillance de la DGSI.

    En octobre 2017 déjà, les services antiterroristes avaient démantelé un petit groupe ultra gravitant autour de Logan Nisin, ex-militant du mouvement royaliste Action Française, arrêté lui en juin 2017. Celui-ci avait reconnu avoir fondé un groupuscule baptisé «OAS», du nom de l'organisation politico-militaire clandestine responsable d'une campagne sanglante contre l'indépendance de l'Algérie dans les années 1960, dans le but d'«enclencher une re-migration basée sur la terreur». « Rebeus, blacks, dealers, migrants, racailles, djihadistes, si toi aussi tu rêves de tous les tuer, nous en avons fait le vœu, rejoins-nous ! », pouvait-on lire sur un document trouvé dans son ordinateur.

    à réécouter: Ultra-droite en France: dix interpellations contre un projet d'attentat. Décryptage d'Erwan Lecoeur, sociologue et analyste politique spécialiste de l’extrême-droite

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.