GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 20 Décembre
Vendredi 21 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Migrants: la Cimade crie au détournement de la lutte antiterroriste en France

    media Un migrant marche près de vallée de la Roya, le 8 août 2017, près de la frontière entre l'Italie et la France. Les ONG accusent le gouvernement de concentrer les contrôles sur les frontières sur ce passage, au lieu de lutter contre le terrorisme. Marco BERTORELLO / AFP

    Alors que Conseil européen se réunit jeudi 28 et vendredi 29 juin avec les questions migratoires au cœur des discussions, la Cimade s’est procuré les chiffres français des personnes refoulées à la frontière. L’association d’aide aux migrants les a présentés mercredi 27 juin dans un rapport très dur à l’encontre du gouvernement. Celui-ci est accusé de détourner les moyens de la lutte antiterroriste pour contrôler les flux migratoires.

    À la suite des attentats de 2015, l'État français a pris la décision de rétablir les contrôles à ses frontières. Le but était alors antiterroriste : la plupart des membres du commando du 13-novembre venaient en effet de Belgique. Depuis, ces contrôles sont reconduits par période de six mois.

    Cependant, ils sont aujourd'hui détournés de leur but premier, selon l'analyse de la Cimade dans son rapport. L'association constate en effet que leur énorme majorité n'a pas lieu sur la frontière franco-belge... mais sur celle avec l'Italie. Là où existent de nombreux lieux de passage empruntés par les migrants.

    En conséquence, le nombre de migrants refoulés à leur entrée en France a explosé depuis 2015 : les interdictions de pénétrer sur le territoire ont été multipliées par cinq. Au total, plus de 85 000 personnes n'ont pas pu franchir la frontière l'an dernier.

    Encore plus grave, selon la Cimade : parmi ces refoulés, un sur cinq sont des mineurs isolés. Et cela bien que justice française ait reconnu - à plusieurs reprises - l'illégalité des refus d'entrée les concernant.

    pour aller plus loin cliquez pour consulter le rapport

    Dedans, dehors : une Europe qui s’enferme (Rapport de la Cimade) www.lacimade.org

    Sur le même sujet, les explications du secrétaire général de la Cimade, Jean-Claude Mas

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.