GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Aujourd'hui
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Canicule: 18 départements français placés en «vigilance orange»

    media Deux jeunes femmes se rafraïchissent dans la fontaine du Trocadéro à Paris, le 25 juillet 2018. BERTRAND GUAY / AFP

    Suite à de fortes chaleurs avoisinant les 35 degrés, le plan canicule est déclenché depuis mercredi 25 au soir en région parisienne. Au total, 18 départements ont été placés en « vigilance orange » par Météo-France. Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, se sont rendus dans une maison de retraite à Issy-les-Moulineaux, près de Paris.

    Le Premier ministre et la ministre des Solidarités et de la santé se sont rendus mercredi à la maison de retraite Lasserre, un établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) des Hauts-de-Seine.

    Dès qu'on passe le seuil de cet établissement, on sent la climatisation. Ce quinquagénaire venu rendre visite à sa mère, âgée de 95 ans, apprécie : « Ici, c’est bien, c’est climatisé. Les chambres aussi sont climatisées et les personnes s’en occupent énormément. Ils les font boire, ils s’occupent d’eux. Des fois, il peut y avoir des perfusions s’ils sont un petit peu en difficulté. C’est parfait. »

    18 départements en vigilance orange

    Des consignes sont affichées un peu partout invitant les résidents à s'hydrater régulièrement. Bernard, 84 ans, essaie de les respecter. « Mon thé le matin, un verre de vin le midi, un jus de pomme l’après-midi et puis un verre de vin le soir. Ils ont dit qu’il fallait boire, qu’il fallait se rafraichir avec la canicule, explique-t-il. Mais ça, je connais. Si j’en ai besoin, je bois. Mais autrement en ce moment, je n’ai pas soif. Je viens de manger une glace, mais ce n’est pas tous les jours. »

    A Paris, un dispositif d'accompagnement est mis en place pour les personnes âgées isolées. Les agents municipaux peuvent les contacter par téléphone et alerter les services médicaux si besoin.

    Des salles où venir se rafraîchir sont également ouvertes entre 14h et 18h, dans des mairies d'arrondissement ou des centres d'action sociale. L'application Extrema Paris recense pour sa part des îlots de fraîcheur, comme les parcs ou les églises.

    Pic de pollution

    Au total, Météo-France a placé mercredi 18 départements en « vigilance orange » canicule, soit le double de la veille, dans une diagonale allant du Nord et du Pas-de-Calais à la Drôme et l'Ardèche, en passant par la région parisienne.

    Conséquence de ces fortes chaleurs, couplées au trafic routier et aux activités industrielles, l'Ile-de-France connaît un pic de pollution à l'ozone, prévu pour durer au moins jusqu'à jeudi. Ce gaz corrosif favorise l'asthme et peut aggraver des troubles cardio-vasculaires ou respiratoires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.