GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: la défense d'Alexis Kohler fragilisée par Mediapart

    media Le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler, au Sénat, le 26 juillet 2018, pour une audition sur l'affaire Benalla. REUTERS/Philippe Wojazer

    Le numéro 2 de l'Elysée s'est-il rendu coupable de conflit d'intérêts ? Mediapart publie de nouveaux éléments embarrassants pour Alexis Kohler et l'accuse d'avoir mélangé ses intérêts privés avec ses responsabilités publiques dans ses précédentes fonctions. Selon le site d'information, l'actuel secrétaire général de l'Elysée aurait favorisé une entreprise dirigée par sa famille éloignée lorsqu'il était à la direction du port du Havre.

    Mediapart sort deux documents qui fragilisent la défense d'Alexis Kohler. Deux procès-verbaux du conseil de surveillance du port du Havre. On y découvre qu' Alexis Kohler a approuvé des contrats avec une filiale de MSC, sans faire connaître ses liens familiaux avec l'armateur.

    Depuis les premières révélations en mai, Alexis Kohler dément tout conflit d'intérêts. Ce haut-fonctionnaire affirme s'être toujours écarté des dossiers concernant MSC, un groupe de croisière détenu par les cousins de sa mère.

    Déjà visé par une enquête du Parquet national financier, le bras droit du chef de l'Etat fait maintenant l'objet d'une deuxième plainte de l'association Anticor pour « prise illégale d'intérêt ».

    L'Elysée garde pour l'instant le silence. Mais pour combien de temps ? Après l'affaire Benalla, le cercle rapproché d'Emmanuel Macron est encore une fois mis en cause.

    Pas de commentaire non plus à Matignon. Pourtant, Edouard Philippe a siégé aux côtés d'Alexis Kohler au conseil de surveillance du port du Havre quand il était maire de la ville. Edouard Philippe était présent lors des délibérations concernant MSC. Le Premier ministre se contente de saluer la « très grande intégrité » d'Alexis Kohler.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.