GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
Lundi 24 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 26 Septembre
Jeudi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: le gouvernement face à une rentrée politique à risque

    media Le président Macron en Conseil des ministres, le 3 août 2018 à l'Elysée, à Paris. Michel Euler/Pool via Reuters

    Après avoir passé deux semaines au fort de Brégançon, retour à Paris pour le couple présidentiel français ce mardi 21 août. Emmanuel Macron doit maintenant préparer sa rentrée politique. Marqué par une affaire Benalla qui a lourdement perturbé le calendrier parlementaire, l'exécutif fait face à une séquence à haut risque. Objectif pour la majorité : reprendre la main.

    Victime collatérale de l'affaire Benalla, l'examen du volet constitutionnel de la réforme des institutions devrait reprendre dès la rentrée. Une épine dans le pied de la majorité, car la reprise des débats offrira une tribune à une opposition revigorée par les affaires.

    Le chef de file des députés Les Républicains Christian Jacob n'exclut pas de demander « une seconde commission d'enquête », mais sur un autre dossier piquant, le dossier Alexis Kohler, du nom du secrétaire général de l'Elysée ciblé par une plainte de l'association Anticor pour « prise illégale d'intérêt ».

    La majorité devrait donc miser sur le fond des réformes pour espérer reprendre la main. Comme l'an dernier, en quelques mois, plusieurs textes d'ampleur doivent être votés : la loi Pacte, visant à rendre les PME plus compétitives ; le projet de loi sur l'alimentation et l'agriculture, qui doit permettre de rééquilibrer les relations commerciales dans la filière ; la loi Elan sur le logement, dont l'objectif est de réformer le secteur HLM et faciliter la construction ; ou encore les plans pauvreté et hôpitaux.

    Mais LE dossier brûlant de cette rentrée, ce sera la préparation du budget. L'équation à laquelle l'exécutif doit parvenir s'est compliquée avec une croissance moins forte que prévu. Emmanuel Macron, qui avait fait de la réduction des dépenses un pilier de sa campagne, rendra mercredi ses arbitrages après le Conseil des ministres.

    Pour les partis politiques traditionnels, une rentrée au rabais faute de moyens financiers 21/08/2018 - par Jeanne Richard Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.