GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: en plein voyage d'Etat au Danemark, Macron rattrapé par l'affaire Hulot

    media La reine du Danemark, Margrethe II, et le président français Emmanuel Macron, le 28 août 2018 à Copenhague. Keld Navntoft/Ritzau Scanpix/via REUTERS

    Mardi 28 août, lorsque son emblématique ministre Nicolas Hulot a annoncé sa démission, sans prévenir personne, le président français entamait une visite d'Etat au Danemark, une première depuis 36 ans. But de sa venue ? Vendre ses projets de refonte de l'UE. Emmanuel Macron est attendu ce mercredi en Finlande.

    Avec notre correspondant à Copenhague,  Quentin Dickinson

    C'est de la capitale danoise que le chef de l'Etat français a dû réagir à la démission de son ministre de la Transition écologique et solidaire, qui ne l'avait pas prévenu. Lorsque l'information est tombée, les officiels danois ne cachaient donc pas leur inquiétude ; cet imprévu risquait en effet de perturber le déroulement de la visite d’Etat d’Emmanuel Macron et d’en assombrir l’ambiance.

    Dans les faits, cependant, cette crise politique menaçante a été très habilement circonscrite et transformée en incident de parcours inévitable en France, comme ailleurs dans la vie publique. Bronzé, souriant, le président de la République n’aura en rien failli à ce que l’on attendait de lui ici.

    Une affaire sans conséquence au Danemark

    Interrogé en conférence de presse sur le cas Hulot, le chef de l'Etat français a sans amertume ni irritation perceptible pris acte d’une décision qualifiée de « personnelle ». Mieux, il a indirectement remercié l’intéressé pour son bilan, rappelant les avancées environnementales du gouvernement.

    Et M. Macron d'exprimer le souhait de pouvoir compter sur son désormais ex-ministre dans les futures activités de celui-ci, où qu’elles le portent, ce qui évidemment limite les possibilités de critiques vis-à-vis de l’action gouvernementale. Au fond, l’affaire aura eu pour seule conséquence de retarder d’une demi-heure l’arrivée au Danemark du président.

    Le but de cette visite : la refonte de l'Europe

    Avant le début de ce déplacement, il semblait y avoir de nombreux - et substantiels - points de divergence entre les positions françaises et danoises quant à l’évolution institutionnelle souhaitable pour l’avenir de l’Union européenne, en particulier s’agissant des propositions de Paris pour le domaine monétaire. Plus ponctuellement, on s’attendait aussi à un affrontement sur la gestion de l’immigration.

    Mais les équipes ont bien préparé le terrain. Le sentiment, à l’issue de la première journée de discussions, c’est qu’Emmanuel Macron a engrangé le soutien des Danois, notamment en matière de sécurité et de défense. Le président français a également obtenu d’eux une forme de neutralité sur les dossiers où il s’avère qu’aucun accord n’est encore possible. Emmanuel Macron poursuit sa mini-tournée nord-européenne, il est attendu ce mercredi en Finlande.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.