GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: alcool et grossesse, une nouvelle étude alarmante

    media L’alcool franchit la barrière du placenta et met en danger la santé du nouveau-né. Getty Images / David Aaron Troy

    Chaque jour en France, un bébé naît avec une complication due à la consommation d’alcool de sa mère. C’est ce que révèle une étude de l’agence Santé publique France, qui lance une vaste campagne de sensibilisation à destination des femmes enceintes.

    L’étude s’est intéressée aux bébés âgés de moins de un mois. De 2006 à 2013, plus de 3 000 d’entre eux ont été diagnostiqués avec au moins un problème lié à la consommation d’alcool de leur mère pendant la grossesse.

    Car l’alcool franchit la barrière du placenta et peut avoir des effets délétères : retard de croissance intra-utérine, prématurité, malformations, atteintes du cerveau.

    Dans les cas les plus graves, les enfants sont atteints de multiples troubles regroupés sous le nom de syndrome d’alcoolisation fœtale, avec des anomalies physiques et neurologiques qui induisent retard mental, déficit de l’attention. Selon l’étude de l’agence Santé publique France, plus de 450 nouveau-nés ont été diagnostiqués avec ce syndrome de 2006 à 2013.

    Les zones où les cas sont les plus nombreux sont l’île de La Réunion, la Normandie et le nord de la France.

    Pour l’agence de Santé publique, le message à délivrer aux femmes enceintes doit être clair : zéro alcool pendant la grossesse. Et de rappeler qu’on ne connaît pas le seuil en dessous duquel l’alcool serait inoffensif pour le bébé à naître.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.