GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 17 Décembre
Mardi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Alexandre Benalla de nouveau mis en examen pour des violences le 1er mai à Paris
    • Yémen: l'émissaire des Nations unies exhorte les belligérants à respecter l'accord de trêve (Twitter)
    • Brésil: le fils de Bolsonaro se déclare en faveur d'un référendum sur la peine de mort («O Globo»)
    • Mort de Bernard Darty, cofondateur de l'enseigne d'électroménager (Fnac Darty)
    France

    France: Emmanuel Macron tente de se remettre en question

    media Emmanuel Macron à l'Elysée le 18 septembre, avant de prononcer son discours sur la réforme du système de santé. Etienne Laurent/Pool via REUTERS

    Emmanuel Macron entame une longue séquence hors de métropole, en commençant par l'Assemblée générale de l'ONU à New York. Avec la présentation lundi du budget, et après une rentrée ratée, le président espère repartir du bon pied. Pauvreté, santé, retraite : en chute dans les sondages, Emmanuel Macron veut capitaliser sur ces nouvelles réformes et espère changer son image. Cela passe par une remise en cause de sa communication.

    Dans l'entourage du président, l'heure est venue de faire un examen de conscience. « Peut-être n'a-t-on pas fait la bonne pédagogie de notre action », reconnaît un conseiller d'Emmanuel Macron, pour qui le chef de l'Etat « s'est laissé enfermé dans un débat » sur son style.

    L'Elysée fait désormais profil bas sur la vidéo du « pognon de dingue ». « Personne n'a rien compris » au message. Un constat partagé par plusieurs ministres en privé : « En matière de communication, tout n'a pas été parfait », euphémise l'un d'entre eux.

    La Macronie se remet en question, le service de communication du président est en phase de restructuration, mais pour le reste, la recette avancée est toujours la même : mieux « expliquer » l'action du président et assumer la « complexité » de sa politique.

    Les ministres et les parlementaires sont priés de monter au front et l'on s'en remet encore une fois à Emmanuel Macron lui-même. Il va bientôt s'expliquer lors d'une nouvelle intervention à la télévision. L'Elysée cherche encore la bonne fenêtre de tir et admet déjà qu'une interview ne suffira pas à elle seule à remonter la pente. Emmanuel Macron commence une ascension de longue haleine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.