GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    La démission de Collomb acceptée, le Premier ministre chargé d’assurer l’intérim

    media Edouard Philippe (g.) et Gérard Collomb, le 3 octobre 2018 au ministère de l'Intérieur. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

    Après quelques jours de flottement médiatique, le feuilleton Gérard Collomb a trouvé une première conclusion. Emmanuel Macron a accepté la démission de son ministre de l'Intérieur et a demandé à Edouard Philippe d'assurer l'intérim, a annoncé l'Elysée dans la nuit de mardi à mercredi. Le Conseil des ministres est réuni à 10h ce mercredi avec le gouvernement ainsi constitué. Du jamais vu sous la Ve République.

    Emmanuel Macron a « accepté la démission de Gérard Collomb et demandé au Premier ministre d'assurer son intérim dans l'attente de la nomination de son successeur » au ministère de l'Intérieur, a annoncé l'Elysée très tôt ce mercredi.

    Un peu plus tôt dans la soirée, des rumeurs - confirmées dans la nuit - sur l’annulation d’un voyage du Premier ministre prévu cette semaine en Afrique du Sud avaient semblé montrer que le dossier Collomb était bel et bien prioritaire pour l’exécutif.

    Le numéro 2 du gouvernement avait de nouveau remis sa démission au président de la République ce mardi, moins de 24h après que le président a refusé sa demande de démission, en lui réitérant au passage toute sa confiance. Comme pour sa première demande, c'est par le biais du Figaro qu'il avait confirmé être toujours démissionnaire, bafouant ainsi l'autorité du chef de l'Etat et prenant de cours le Premier ministre.

    Celui-ci a appris la nouvelle en pleines questions au gouvernement à l'Assemblée. Une séance boudée par Gérard Collomb, au cours de laquelle l'opposition est montée au créneau, dénonçant un cafouillage.

    A l'Assemblée, les oppositions prennent position sur le dossier Gérard Collomb 03/10/2018 - par Jeanne Richard Écouter

    L'ancien mentor et premier soutien du président, l'un des poids lourds du gouvernement, défie ainsi ouvertement le président Macron, confirmant une rupture déjà entamée mi-septembre avec sa décision de partir dès 2019 pour préparer les municipales à Lyon. Il y a eu également les critiques sur le manque d'humilité et d'écoute de l'exécutif.

    Gérard Collomb a aussi donné le coup de grâce à cette image de président jupitérien. Il faut dire qu'elle était déjà écornée par une succession de séquences négatives : affaire Benalla, démission de Nicolas Hulot, de Laura Flessel, jusqu'à une opération reconquête des coeurs des Français ratée aux Antilles. Une mauvaise passe entre couacs et erreurs de communication qui donne au quinquennat Macron des airs de quinquennat Hollande, dont il avait pourtant fait son anti-modèle.

    Alors que l'opposition tonne sur l'incurie du gouvernement, Emmanuel Macron et Edouard Philippe n'ont d'autres choix désormais que de préparer un remaniement. L'Elysée attend les propositions du Premier ministre pour remplacer Gérard Collomb.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.