GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Aujourd'hui
Vendredi 22 Février
Samedi 23 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Selon France Info, le jihadiste français Fabien Clain, qui avait revendiqué au nom du groupe État islamique les attentats du 13 novembre 2015 à Paris, a été tué lors d'une frappe aérienne de la coalition à Baghouz, en Syrie. Son frère Jean-Michel a également été gravement blessé.

    France

    Les démêlés de Charles Aznavour avec le fisc français

    media Le chanteur Charles Aznavour pose avec son Etoile, le 24 août 2017 à Los Angeles. REUTERS/Mario Anzuoni

    Le légendaire chanteur français d'origine arménienne, Charles Aznavour, s'est éteint à l'âge de 94 ans. Il a toujours entretenu une relation tumultueuse avec le fisc français.

    La fortune de Charles Aznavour, estimée à plus de 100 millions d'euros, faisait de lui l'un des artistes français les plus riches et donc l'un des plus imposés par l'administration fiscale.

    Alors, pour préserver sa fortune, le chanteur de La bohème a, à plusieurs reprises, tenté de soustraire une partie de ses revenus à l'impôt. Déjà en 1972 et en 1973, il refuse de payer ses impôts en France, se considérant comme résident suisse après l'achat d'un chalet à Crans-Montana.

    Le fisc qui conteste ce lieu de résidence principale porte plainte et Charles Aznavour sera condamné en appel à l'équivalent de 6 millions d'euros d'amende et à un an de prison avec sursis.

    Plus récemment, en 2007, Charles Aznavour crée une structure financière au Luxembourg et y rapatrie les dividendes de plusieurs de ses sociétés françaises qui gèrent ses droits d'auteur. Mediapart et le journal Le Soir révèlent que les sommes en jeu atteindraient 1,7 million d’euros. De l'optimisation fiscale qui n'a cependant rien d'illégal.

    A lire aussi : Charles Aznavour, mort d'un monstre sacré de la chanson française

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.