GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Octobre
Mercredi 17 Octobre
Jeudi 18 Octobre
Vendredi 19 Octobre
Aujourd'hui
Dimanche 21 Octobre
Lundi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Législatives: le président afghan Ashraf Ghani invite la population à «sortir et voter»
    • Syrie: le groupe EI libère six des 27 otages de Soueida (OSDH)
    France

    France: Macron refuse la démission de Gérard Collomb

    media Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, compte parmi les fidèles de la première heure d'Emmanuel Macron. REUTERS/Stephane Mahe

    Le quotidien Le Figaro annonce que Gérard Collomb a présenté lundi sa démission à Emmanuel Macron. Le président de la République a refusé cette démission. L’information a été rendue publique par le ministre de l’Intérieur lui-même qui s’est confié au Figaro.

    En termes de communication, rien ne va plus à l’Elysée. Pour la deuxième fois en quelques jours, Gérard Collomb a fait lui-même part de décisions qui relèvent de la prérogative présidentielle.

    D’abord en annonçant, le 18 septembre, dans une interview à L’Express, sa décision d’être candidat aux municipales à Lyon et de quitter le gouvernement après les Européennes. Puis en confiant au Figaro qu’il avait présenté sa démission à un Emmanuel Macron à peine rentré des Antilles.

    Le ministre de l’Intérieur, dont la capacité à rester crédible pour assurer la sécurité des Français n’a cessé d’être remise en cause, a donc voulu, c’est en tout cas ce qu’il dit, couper court aux tentatives de déstabilisation en remettant sa démission.

    Mais Emmanuel Macron l’a refusée. L’Elysée l’a confirmé après coup. Une manière de conforter son ministre d’Etat ? Ou de se laisser le temps de trouver le bon remplaçant ? A voir.

    Depuis l’affaire Benalla qui a montré des dissensions entre la place Beauvau et l’Elysée, les relations entre Gérard Collomb et Emmanuel Macron paraissent moins fluides. Le ministre de l’Intérieur a même critiqué le « manque d’humilité et d’écoute » de l’exécutif à un moment où le chef de l’Etat devait déjà faire face à beaucoup de critiques.

    Reste de ce nouvel épisode du feuilleton gouvernemental, une impression de tâtonnement et d’improvisation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.