GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    60 ans de la Ve République: Macron sur les traces du général de Gaulle

    media Le président français Emmanuel Macron lors de son discours devant le Conseil constitutionnel marquant le 60e anniversaire de la Ve République, le 4 octobre 2018. Thomas SAMSON / AFP

    Le président était à Colombey-les-Deux-Eglises jeudi pour célébrer les 60 ans de la Ve République. Emmanuel Macron s'est rendu sur la tombe du général de Gaulle pour rendre hommage à celui qui est considéré comme le père fondateur de la Constitution française, promulguée le 4 octobre 1958. Il s'est ensuite rendu au Conseil constitutionnel. Le président a profité de cet anniversaire pour relancer la réforme constitutionnelle, arrêtée cet été en pleine affaire Benalla.

    Première étape de cette nouvelle longue journée pour Emmanuel Macron : Colombey-les-Deux-Eglises. Pour rendre hommage Charles de Gaulle. Visite de la Boisserie, la demeure du général, recueillement sur sa tombe et devant la croix de Lorraine, visite du mémorial ; Emmanuel Macron a voulu cocher toutes les cases symboliques pour marquer son respect au fondateur de la Ve République.

    A l'heure où rien ne va plus pour lui, où son autorité a encore été défiée par l'un de ses proches, Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur démissionnaire, Emmanuel Macron espère certainement que ce déplacement sur les terres du général de Gaulle l'aidera à restaurer son image de chef de l'Etat. Mais la tâche est difficile. Les dégâts dans l'opinion profonds. Sa popularité reste très basse. Et un sondage Elabe paru ce jeudi indique que 71% des Français jugent le président de la République « arrogant ». C'est le style Macron qui est en cause.

    Le président français Emmanuel Macron devant une Croix de Lorraine géante lors d'une visite au Mémorial Charles de Gaulle à l'occasion du 60e anniversaire de la Constitution française, à Colombey-les-Deux-Eglises, le 4 octobre 2018. VINCENT KESSLER / POOL / AFP

    Se mettre dans les pas du général, c'est aussi ce qu'Emmanuel Macron a essayé de faire en prononçant un discours au Conseil constitutionnel. Le président de la République en a profité pour rappeler que les institutions de la Ve République permettent la stabilité politique et donc de surmonter les crises, c’est leur principale force. « L'important est de conserver le cap, et nos institutions nous le permettent. C'est leur grande force », a-t-il souligné.

    Le chef de l’Etat, qui lui-même traverse un moment politique difficile avec la démission de Gérard Collomb, a fait passer un message sans ambiguïté lors de cette allocution d’anniversaire pour tenter de minimiser la crise qu'il traverse. « Je sais les tempêtes et les avanies que notre époque réserve à ses dirigeants politiques, en particulier au premier d'entre eux. Il faut tout ignorer de notre pays pour espérer une mer d'huile. »

    Emmanuel Macron a appelé l’image du général de Gaulle à la rescousse pour expliquer aux Français que dans l’adversité, face aux vents contraires comme il l’a dit, il y a des hommes qui font face et qu’il veut être de ceux-là. Une manière de réaffirmer sa détermination à garder le cap, coûte que coûte. Notamment en faisant passer sa réforme des institutions dont il a confirmé qu’elle sera examinée en janvier au Parlement.

    Car l’autre message d’Emmanuel Macron, c’était que le rôle du président de la République est de savoir modifier la Constitution pour en garantir la pérennité, en se dressant sur « les épaules de géants qui ont été à l’origine de cette Ve République ». Décidément le général de Gaulle était très présent.

    Chronologie et chiffres clés
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.