GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • L'Australie reconnaît Jérusalem-Ouest comme capitale d'Israël (Premier ministre)
    France

    Air France-KLM: les discussions avancent entre direction et syndicats

    media Les quinze jours de grève entre février et mai 2018 avaient fait perdre 335 millions d'euros à la compagnie. Robin Utrecht / ANP / AFP

    Une hausse de 4 % des salaires a été proposée ce samedi lors d'une réunion. En conflit depuis le début de l'année sur cette question salariale, les deux parties semblent enclin à débloquer une situation au point mort depuis quatre mois.

    Le compromis trouvé n'est pas encore à la hauteur des 5,1 % d'augmentation réclamés par les syndicats mais il s'agit une première avancée importante. Dans le détail, la proposition vise à revaloriser les salaires de 2 % - rétroactif au 1er janvier 2018 - puis de 2 % de plus à partir de début 2019.

    Les syndicats, prudents, ne s'expriment pas sur ces nouveautés mais dans une note interne, le syndicat de pilote SNPL estime que « cela pourrait convenir ». Avec une petite réserve tout de même concernant les 2 % d'augmentation de 2019. Le syndicat explique : si ces 2 % ne couvrent que l'inflation de cette année à venir, cela signifierait qu'il ne reste pratiquement rien pour le rattrapage des six annnées de gel des salaires. Un rattrapage qui est justement au coeur des revendications.

    Rien n'est gravé dans le marbre pour l'instant mais il s'agit tout de même d'un début de sortie de crise tant les relations entre syndicats et direction s'étaient dégradées depuis des mois.

    Retour à la table des négociations

    Les discussions se poursuivront ce mardi et si elles aboutissent sans autre contestation, ce serait une première réussite pour le nouveau PDG canadien Ben Smith. Les quinze jours de grève entre février et mai dernier avaient fait perdre 335 millions d'euros à la compagnie.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.