GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: le projet de budget 2019 arrive devant les parlementaires

    media Ce sont les deux ministres Bruno Le Maire (Economie) et Gérald Darmanin (Comptes publics) qui devraient défendre le projet de budget 2019 devant les parlementaires. BERTRAND GUAY / AFP

    Les députés entament ce lundi la discussion sur le budget de l'Etat pour 2019. Le Premier ministre Edouard Philippe veut y voir l'arrivée de mesures destinées à reconquérir le coeur des Français. A l'ouverture du débat parlementaire c'est la question du pouvoir d'achat des Français qui a la priorité.

    Le budget pour 2019, le deuxième du quinquennat d'Emmanuel Macron, arrive devant les parlementaires. Pendant une semaine, ce sont les ressources de l'Etat qui vont être épluchées. Des ressources contraintes puisque, avec une croissance attendue à seulement 1,7% contre 1,9% espérés, les baisses d'impôts annoncées et la maîtrise du déficit public dans les limites de la zone euro, le gouvernement voit ses marges de manoeuvre réduites.

    Afin d'améliorer le pouvoir d'achat, considéré comme une priorité, le gouvernement affiche une réduction d'impôts de 6 milliards d'euros pour les ménages. Mais cela s'accompagne d'un quasi-gel des retraites et des aides sociales qui progresseront de 0,3% soit moins que l'inflation prévue à 1,3% l'an prochain. Les retraités devraient d'ailleurs de nouveau battre le pavé ce jeudi -pour la quatrième fois depuis le début de l'année- contre la politique gouvernementale.

    De même la fiscalité sur l'énergie va continuer à augmenter tout comme celle sur le tabac. Une contradiction que l'opposition ne se fait pas faute de souligner. Pour les entreprises la baisse des charges s'élève à 20 milliards d'euros. Dans ce contexte, le déficit public devrait être contenu à 2,8% du PIB. Et pour y parvenir le gouvernement prévoit des mesures d'économies dont la suppression de 4 500 postes dans la fonction publique d'Etat.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.