GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: accusé de viols en réunion, l’élu Georges Tron de retour aux assises

    media L'ancien secrétaire d'Etat et maire de Draveil, Georges Tron (d), quitte le tribunal de Bobigny le 12 décembre 2017. JACQUES DEMARTHON / AFP

    Dix mois après le report inattendu de son procès, le maire de Draveil dans l'Essonne et ex-secrétaire d'Etat à la Fonction publique Georges Tron revient mardi devant les assises pour répondre, pendant quatre semaines, des accusations de viols en réunion de deux anciennes employées municipales.

    Il y a un an, le premier procès de Georges Tron avait, au bout de quelques jours seulement, complètement déraillé. A la manœuvre Eric Dupond-Moretti, l'avocat de l'accusé. « Acquitator », comme le surnomme ses confrères. Il avait en pleine audience, révélé que le président des assises avait dit en privé qu'il aurait préféré que ce soit une femme qui préside l'audience. La fébrilité qui régnait alors étant trop forte, le président avait fini par jeter l'éponge.

    Aujourd'hui, le nouveau procès repart donc de zéro. Quatre semaines d'audience sont prévues afin d'entendre cinquante-cinq témoins et huit experts. Seul changement notable : le président de la cour d'assises n'est plus le même.

    Georges Tron et son adjointe Brigitte Gruel, de leur côté, nient toujours tout en bloc. Ils sont accusés de viols et agressions sexuelles par deux anciennes employées de la mairie de Draveil.

    Si l'enquête a mis en lumière la passion de Georges Tron pour la réflexologie plantaire, les accusatrices dénoncent bien plus que des massages de pieds impromptus.

    Après les violentes passes d'armes de l'an dernier, reste tout de même à savoir si ce nouveau rendez-vous judiciaire permettra plus de sérénité dans les débats.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.