GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    France

    France: Emmanuel Macron rend visite aux sinistrés des inondations de l’Aude

    media Emmanuel Macron pendant sa visite dans l'Aude, le 22 octobre 2018. Horcajuelo/Pool via REUTERS

    Le président Emmanuel Macron est arrivé dans l’Aude ce lundi matin une semaine après les inondations qui ont causé la mort de 14 personnes et plus de 70 blessés. Le chef de l'Etat a entamé sa visite par la petite ville de Villalier près de Carcassonne, une des communes les plus touchées. L’heure est au nettoyage, au déblayage, et le président de la République a voulu se montrer à l'écoute des élus et de la population. Le coût des dégâts matériels a été évalué à 200 millions d'euros par le ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire. En attendant, l'Etat va débloquer 80 millions dans les prochains jours.

    Avec notre envoyée spéciale dans l'Aude,  Jeanne Richard

    Emmanuel Macron a passé la matinée avec les familles des victimes réunies à la salle polyvalente de Villalier et des sinistrés. Il a rencontré aussi les maires des communes touchées par ces inondations. Actuellement, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 126 de ces communes.

    Une partie de route a disparu

    Ensuite, le président est allé constater les dégâts dans un des quartiers de la ville. Des dégâts impressionnants : toute une partie de la route a disparu, emportée par les eaux. On voit d’immenses blocs de béton, des rochers et de la boue, partout. Au milieu d’un champ, un camion est d’ailleurs toujours couché dans cette boue.

    Un des habitants de la ville, toujours sous le choc, confiait que la semaine dernière la petite rivière s’était transformée en véritable fleuve de plus de 100 m d’envergure, avec des vagues de plusieurs mètres de haut qui ont tout emporté.

    Tous espèrent que le président va annoncer des aides supplémentaires : aides financières, de relogement, aides administratives aussi pour accélérer les remboursements des assurances.

    80 millions d'euros débloqués

    Le président s'est rendu à Trèbes également, une autre ville très touchée, pour rencontrer tous les acteurs de la chaîne de secours. Il a ainsi annoncé qu'«au moins 80 millions d'euros » seraient débloqués par l'Etat « dans les prochains jours » dans le cadre d'un « fonds de roulement ».

    « Pour que les choses aillent vite, j'ai souhaité que nous puissions mettre en place un fonds de roulement qui sera géré directement par le préfet. (...) D'ores et déjà, nous savons que ce seront au moins 80 millions d'euros qui seront à débourser et c'est donc un tel fonds qui, dans les prochains jours, sera mis à disposition du préfet pour que l'État apporte son soutien » aux communes, a déclaré le chef de l'État lors d'une allocution à Trèbes.

    reportage
    Visite d'Emmanuel Macron dans l'Aube: le reportage de notre envoyée spéciale 23/10/2018 - par Jeanne Richard Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.