GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Samedi 7 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 9 Décembre
Mardi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: au moins 43 morts dans l'incendie d'une usine à New Delhi
    France

    Les consommateurs de bio moins touchés par le cancer

    media Les chercheurs ont observé une diminution de 25% du risque de cancer chez les consommateurs de produits issus de l’agriculture biologique. CC BY-ND 2.0

    Des chercheurs français de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) ont constaté que l'alimentation bio réduisait significativement les risques de cancer.

    Manger bio peut éviter d'avoir un cancer, selon l’étude publiée lundi par la revue américaine JAMA Internal Medicine à laquelle 70 000 personnes ont participé. Dans cette étude, les chercheurs ont observé une diminution de 25% de risque de cancer chez les consommateurs de produits issus de l’agriculture biologique. La baisse du risque sur les cancers du sein chez la femme ménopausée est même beaucoup plus importante.

    Durant les sept années d'observation nécessaires, plus de 1 000 cas de cancers ont été répertoriés dans l'échantillon. C'est ce qui a permis de constater que les gros consommateurs de produits bios étaient moins touchés par la maladie.

    Les auteurs de l'étude expliquent d'abord ce phénomène par la moindre quantité de pesticides résiduels ingérés par les consommateurs de bio, même s'il y en a un peu dans ce genre de produits. L'autre hypothèse pouvant expliquer ces résultats, c’est la présence en grande quantité de micronutriments dans les aliments bios, comme la vitamine C ou les antioxydants.

    Il y a également des biais qu'il a fallu éviter : les mangeurs de bio ont en général une meilleure hygiène de vie ou encore de meilleurs revenus que le reste de la population. Il faudra donc du temps et d'autres études pour confirmer cette tendance.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.