GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 22 Septembre
Lundi 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: de brefs affrontements pour le seizième week-end de manifestations, nombreuses interpellations
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: les All Blacks, doubles tenants, battent l'Afrique du Sud (23-13)
    • La Chine et les îles Salomon établissent des relations diplomatiques
    • Plusieurs centaines de personnes se revendiquant des «gilets jaunes» sont rassemblées à Paris ce samedi matin
    • Mondial 2019 de rugby au Japon: la France bat l'Argentine 23-21 dans un match capital pour la qualification
    France

    Procès de l’abattoir de Mauléon: des peines légères pour maltraitance animale

    media Agneaux de lait et veaux tués dans l'abattoir de Mauléon-Licharre. © L214

    En France, près de trois ans après la diffusion par L214, une association de défense des animaux, d'une vidéo qui montrait des actes de mauvais traitements envers les animaux dans l’abattoir de Mauléon (Pyrénées-Atlantiques), l'ancien directeur de cet établissement a été condamné ce lundi à 6 mois de prison avec sursis. Ses employés ont écopé des amendes de 80 à 520 euros. 

    Des peines « modérées et justes », selon les avocats des prévenus. Des sanctions faibles et une « extraordinaire mansuétude » pour l’association Animal Cross. Le Tribunal correctionnel de Pau a décidé de condamner les quatre employés de l’abattoir de Mauléon non pas pour actes délibérés de cruauté, mais  pour mauvais traitement infligé aux animaux « sans nécessité ».

    L’ex- directeur de l’établissement, aujourd’hui retraité, a été condamné, lui, pour « non-respect du cahier des charges ». C’est dans leur entreprise qu’en mars 2016 l’association L214 avait filmé en secretdes scènes insoutenables : des animaux mal-étourdis, des moutons saignés encore conscients, un agneau écartelé vivant.

    Lors du procès en septembre dernier, la direction de l’abattoir s’était défendue en invoquant les difficultés à trouver du personnel qualifié. Les employés, eux, s’étaient plaints des « cadences infernales ». Après la révélation de l’affaire, l’établissement avait vu son agrément sanitaire suspendu pendant deux mois.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.