GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 14 Septembre
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Aciérie d'Ascoval: le projet de reprise du groupe Altifort jugé «solide»

    media Des salariés de l'aciérie Ascoval à Saint-Saulve, le 31 octobre. FRANCOIS LO PRESTI / AFP

    Nouvel espoir pour Ascoval : le projet de reprise de l'usine de Saint-Saulve, dans le nord de la France, par le groupe Altifort, a été jugé « solide », même si des « fragilités » persistent, selon le gouvernement. Les salariés ont voté la reprise du travail lundi. L’opposition salue ces annonces mais reste prudente.

    A l'issue d'une réunion d'arbitrage à Bercy qui réunissait toutes les parties impliquées, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a indiqué qu'un cabinet de conseil a jugé l'offre de reprise de l'usine par le groupe Altifort « solide » et « crédible » même si des fragilités demeurent.

    C’est un nouveau sursis pour les 281 salariés de l'aciérie de Saint-Saulve, qui faisaient grève et bloquaient l'aciérie du Nord depuis plus d'une semaine. « Soulagés », ils ont voté mercredi soir en assemblée générale la reprise du travail lundi. Pour les élus du Nord qui ont assisté à la réunion d'arbitrage à Bercy, une étape décisive vient d'être franchie.

    « On a un bijou industriel entre les mains, je crois que l’Etat est en train d’en prendre conscience, estime le porte-parole du Rassemblement national, Sébastien Chenu. Enfin, on reconnaît que le projet Altifort de reprise est viable et porteur d’avenir ».

    Problème de financement

    Reste deux points faibles à ce plan de reprise : remplir le carnet de commandes du repreneur. Et trouver les financements indispensables à ce redressement.

    Fabien Roussel, député communiste, attend donc maintenant un engagement de l'exécutif. « L’Etat doit accompagner la recherche de financement, l’Etat a un rôle important à jouer. Le président de la République doit venir chez nous, dans notre région, pour parler industrie les 7 et 8 novembre. Il doit venir en disant : "J’ai demandé aux banques de soutenir ce projet de reprise". Parce qu’il est viable, parce qu’il y a de l’emploi derrière et parce qu’il va produire l’acier le plus écologique d’Europe. »

    Le tribunal de Strasbourg doit se réunir justement le 7 novembre pour valider ou non le plan de reprise. Un délai pourrait être demandé pour laisser le temps à l'Etat de boucler le dossier. Il se donne jusqu'à début décembre pour y arriver.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.