GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Samedi 14 Décembre
Dimanche 15 Décembre
Aujourd'hui
Mardi 17 Décembre
Mercredi 18 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    Emmanuel Macron monte au front du Centenaire

    media A l'occasion du centenaire de l'Armistice, Emmanuel Macron a choisi d'aller à la rencontre de la France qui souffre. REUTERS/Pascal Rossignol

    A l'occasion du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale, Emmanuel Macron entame ce dimanche 4 novembre une itinérance de six jours qui va le conduire dans onze départements pour célébrer la mémoire des Poilus et aller à la rencontre des Français. Première étape : Strasbourg.

    Pendant six jours, Emmanuel Macron va parcourir l'est et le nord de la France. Le chef de l'Etat veut ainsi faire le lien entre la France de 1918 et celle d'aujourd'hui. Ou plutôt entre les Français d'hier et ceux d'aujourd'hui.

    Car ce sont les hommes et les femmes auxquels il veut rendre hommage durant ce périple, des hommes et des femmes qui ont souffert et ont fait preuve de leur capacité de rebond, de reconstruction. Un message positif qu'Emmanuel Macron va porter dans des territoires touchés par la désindustrialisation, le chômage, la pauvreté. Le chef de l'Etat a donc choisi d'aller à la rencontre de la France qui souffre, à l'occasion de cette commémoration.

    Il entend ainsi se défaire de son image de président arrogant et redonner du sens à son action. Emmanuel Macron veut mobiliser la mémoire pour renouer le lien avec les Français. Il a pris le parti de ne pas aller que dans les lieux incontournables, mais aussi dans certains endroits où aucun président ne s'était encore rendu.

    De Strasbourg à la Somme en passant par les Eparges, Emmanuel Macron va en quelque sorte commencer une nouvelle campagne, celle de l'an II de son quinquennat.

    La flèche de la cathédrale, qui est une des plus hautes d'Europe, porte le drapeau européen. C'est seulement la deuxième fois que cela arrive. C'est aussi une manière symboliquement très forte de marquer l'événement.

    Strasbourg se prépare à accueillir Emmanuel Macron 03/11/2018 - par RFI Écouter
    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.