GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Amériques

    Trump invité aux commémorations du 11-Novembre snobe le Forum sur la paix

    media Le président américain et son épouse saluent avant de monter à bord de Air Force One pour se rendre à Paris, le 9 novembre 2018. REUTERS/Carlos Barria

    Le président américain est à Paris. Donald Trump a atterri vendredi soir en France. Il vient participer aux commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale avec près de soixante dirigeants mondiaux.

    Avec notre correspondante à Washington,  Anne Corpet.

    « Le centième anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale devrait être un très beau moment », a déclaré le président américain avant son départ pour Paris. Toujours très centré sur sa personne, Donald Trump a ajouté : « Les dirigeants du monde entier viendront, surtout parce qu'ils savent que les Etats-Unis seront là ».

    L'hôte de la Maison Blanche participera à la cérémonie sous l'Arc de Triomphe le 11 novembre, mais n'ira pas au Forum sur la paix où le multilatéralisme devrait être célébré comme la vertu cardinale des relations internationales.

    Donald Trump, lui, mise sur le rapport de forces et préfère imposer ses vues dans des face à face bilatéraux plutôt que de se lancer dans la recherche de consensus avec plusieurs partenaires.

    Le président américain s'entretiendra avec Emmanuel Macron ce samedi matin. Aucune rencontre n'est prévue avec le président russe, mais Donald Trump a précisé qu'il le verrait sans doute lors d'un déjeuner avec les autres chefs d'Etat.

    Selon un responsable américain, la présence du président à ces cérémonies vise à rappeler le rôle important qu'ont joué et que continuent de jouer les Etats-Unis pour la paix et la sécurité en Europe.

    Mais à son arrivée à Paris, Donald Trump s’est fâché sur Twitter. « Emmanuel Macron suggère que l’Europe construise sa propre armée pour se défendre contre la Chine, la Russie et les Etats-Unis », a-t-il écrit avant de commenter : « C’est très insultant. Peut être qu’il faudrait d’abord contribuer plus aux efforts de l’Otan. »

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.