GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 15 Février
Samedi 16 Février
Dimanche 17 Février
Lundi 18 Février
Aujourd'hui
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Automobile: le constructeur Honda annonce la fermeture de son usine britannique de Swindon en 2021
    • Télécommunications: «Le monde ne peut pas se passer» de Huawei, selon son fondateur Ren Zhengfei dans un entretien à la BBC
    • Antisémitisme: «geste symbolique» de Larcher et Ferrand au mémorial de la shoah ce mardi (communiqué)
    • Le cyclone Oma s'éloigne de la Nouvelle-Calédonie, des dégâts mineurs à déplorer
    • Finances: Bruno Le Maire se déclare «totalement opposé» à la suppression des niches fiscales (RTL)
    France

    France: l'appel des médecins hors UE pour obtenir un statut pérenne

    media Au bloc opératoire. Les praticiens à diplôme hors Union européenne, médecins, sages-femmes, infirmiers et autres... veulent un statut pérenne. Dirk Anschutz / Getty images

    L’appel avait été lancé par le Syndicat national des praticiens à diplôme hors Union européenne (SNPADHUE), et une centaine de personnels de santé ont répondu présent, jeudi 15 novembre, pour manifester devant le ministère de la Santé à Paris. Une récente loi prévoyant une prolongation d’autorisation d’exercice jusqu’en 2020 a été retoquée par le Conseil constitutionnel. Certains praticiens pourraient donc avoir l’interdiction d’exercer au 1er janvier 2019. Des praticiens qui réclament plus largement le droit d’exercer pleinement, avec un statut décent.

    Sous la blouse, il y a la colère des « Padhue » comme ils s’appellent eux même. Ces praticiens à diplôme hors Union européenne : des médecins, sages-femmes, infirmiers et autres... étaient une centaine, rassemblés devant le ministère de la Santé ce 15 novembre. « Notre attente, dit un manifestant, c’est la reconnaissance. La reconnaissance à travers un statut pérenne, d’arrêter ces statuts précaires et le provisoire qui dure. »

    « Qu’on arrête cette hypocrisie et ces trucs administratifs qui ne servent à rien. Il y a des gens qui ont des valeurs, qui peuvent travailler et qui peuvent apporter beaucoup à ce pays. Et l’on ne veut pas exploiter cette matière grise », lance encore une manifestante.

    Un statut pérenne

    Un statut pérenne inscrit dans la prochaine loi santé annoncée au premier trimestre 2019, c’est donc la revendication principale de ces praticiens. Une délégation a finalement été reçue par la direction générale de l’offre de soins.

    Après plus d’une heure d’entretien, le docteur Ould Zein, président du Syndicat des praticiens à diplôme hors Union européenne (SNPADHUE) ressort du ministère de la Santé. « On a de bonnes nouvelles à vous donner, dit-il, c’est-à-dire que les concertations débutent la semaine prochaine. Nous sommes sur une bonne voie et nous serons fermes sur nos propositions et sur le fait que ça doive avancer. »

    Grève suspendue

    Il y a donc du positif, selon le docteur Ould Zein. Son syndicat envisageait une grève en cette fin d’année. Mais ce projet est suspendu. Cela dépendra désormais des avancées constatées lors des concertations.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.