GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    France

    France: Wauquiez dérape sur la PMA

    media Laurent Wauquiez à Divonne-les-Bains, le 20 septembre 2018. JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

    Nouvelle polémique après des propos de Laurent Wauquiez. Alors que le gouvernement prépare un projet de loi sur l’ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes, le patron des Républicains a estimé dimanche que ce texte, quand il sera voté, marquera le début d’un « engrenage » menant à « l’eugénisme » en faisant référence au régime nazi. Des propos que son camp se refuse toujours à dénoncer, malgré les innombrables réactions.

    C’est devant les troupes de Sens Commun, courant ultraconservateur de son parti, que Laurent Wauquiez a mis le feu aux poudres :« Oui, c’est un engrenage. Et cet engrenage mènera nécessairement à la marchandisation des gamètes. Tout ceci à un nom, c’est l’eugénisme. Tout ceci a été fait par un régime, c’est le nazisme. »

    La presse épinglée

    Des propos immédiatement dénoncés par plusieurs associations, mais aussi par l’exécutif. Pour la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, chargée de la réforme sur la PMA « la fin ne justifie pas les moyens » : « Aujourd’hui, aucune politique publique n’induit de l’eugénisme. C’est dévoyer le sens des mots. C’est irresponsable pour un soi-disant responsable politique. Et je voulais faire part de mon indignation. »

    Face au tollé provoqué par ses propos, Laurent Wauquiez a bien essayé d’éteindre le feu, admettant dans un tweet que le débat sur la PMA n’était pas le même que celui sur l’eugénisme pratiqué par les nazis. Mais dans son camp, pas question de dédire le patron. Laurent Sailliet, porte-parole préfère s’en prendre à la presse : « Je vous renvoie à ces propos. Il n’y a pas à approuver ou pas. Maintenant si vous avez envie d’instrumentaliser ça, vous la presse… »

    Laurent Wauquiez tentera sans doute de désamorcer une nouvelle fois la polémique ce lundi soir sur TF1.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.