GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Macron en visite à Molenbeek, en Belgique, pour tourner une page

    media Le couple royal belge en compagnie du couple présidentiel français, le 20 novembre 2018 à Molenbeek. EMMANUEL DUNAND / AFP

    Emmanuel Macron, en visite d'Etat en Belgique, s’est rendu ce mardi 20 novembre 2018 à la Vallée, un espace de travail partagé à Molenbeek, une des communes de Bruxelles. Accompagné du roi Philippe et de la reine Mathilde, ainsi que de son épouse Brigitte, le président français a rencontré des entrepreneurs et des jeunes emblématiques du renouveau du quartier.

    Avec notre envoyée spéciale à Molenbeek,  Valérie Gas

    L’image de Molenbeek a été marquée par les attentats de 2015. Le terroriste Salah Abdeslam y avait été arrêté, notamment. En s’y rendant, Emmanuel Macron a donc voulu montrer sa volonté de tourner une page difficile :

    « C’est un quartier qui a souffert comme nous, comme beaucoup de quartiers en France ont souffert. Et je pense que la pire des choses serait d’assimiler ce qui s’est passé au quartier, de dire qu’on ne peut pas en sortir. Et Molenbeek, ce n’est pas forcément des mauvais événements. Ce n’est pas vrai, ce n’est pas juste. »

    C’est donc un autre visage que le président français et le roi des Belges, Philippe, ont voulu mettre en valeur ; celui d’un quartier plein d’initiatives, notamment pour aider les jeunes en difficulté, comme l’a expliqué le roi.

    « Ce qu’il font, c’est s’occuper, notamment de ces jeunes qui sont vraiment dans la rue, qui sont en décrochage scolaire et qui n’ont plus rien », a-t-il dit.

    Rachida raconte son expérience dans une association qui « coache » les décrocheurs : « J’ai été en décrochage scolaire. J’ai été en gestion comptabilité. J’avais 20 ans et on m’a parlé de l'association. Honnêtement, ça m’a appris à avoir confiance en moi, à pouvoir aller à des entretiens d’embauche. »

    Aider chacun à trouver sa voie, une nécessité pour Emmanuel Macron : « Ce n’est pas parce qu’on est né dans tel ou tel endroit, dans nos pays pays, qu’on n’a pas droit d’avoir un projet pour soi. Et si on n’a pas de projet pour soi, on n’est pas bon pour le reste. »

    Lutter contre l’assignation à résidence, c’est l'un des objectifs d’Emmanuel Macron pour lequel il a plaidé à Molenbeek.

    ►Écouter sur RFI : Molenbeek, un an après

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.